Le Mag Sport Auto

De la Formule 1 Honda au proto Toyota, Alonso conserve de sa superbe !

Toyota Hybrid LMP1

Décidément, quelle que soit la catégorie automobile à laquelle touche Fernando Alonso, le succès est au rendez-vous ! Le week-end dernier, à Bahreïn, le double champion du monde de Formule 1 a fait des infidélités à Honda pour flirter avec Toyota. Et pour cause, Alonso faisait ses débuts dans la Toyota TS050 Hybrid, lors des rookie tests.

Formule 1, Indycar, Endurance, rien n’effraie Alonso !

Après avoir impressionné les observateurs en menant les 500 Miles d’ Indianapolis 2017 avec sa Mclaren-Andretti Honda, Fernando Alonso compte-bien marquer les esprits l’an prochain, en Endurance. Evidemment, l’Espagnol vise la victoire dans les 24H du Mans, histoire d’imiter son collègue de travail mais néanmoins rival, Nico Hülkenberg (Renault F1). Mais ces ambitions commençaient par un test d’évaluation.

Et c’est sur le circuit de Sakhir, le week-end dernier, que Fernando a bouclé une centaine de tours aux commandes de la Toyota TS050 Hybrid. Une machine bien différente de sa Mclaren Honda, chose qui n’a toutefois pas perturbé Alonso. En effet, le pilote ibérique s’est rapidement mis dans le bain, naviguant à moins de sept dixièmes de l’un de ses coéquipiers du jour, Mike Conway. Pas mal du tout pour un premier contact.

Reste maintenant à déterminer quelle suite sera donnée à ces essais. Car Toyota n’a pas encore confirmé son programme 2018. Une chose est sûre, tant en termes de chronos que d’image, Fernando Alonso sera retenu par le constructeur nippon l’an prochain. D’autant que son actuel moteur Honda de Formule 1 ne lui sera plus associé l’année prochaine…

Téléchargez nos applications gratuitement et recevez nos alertes  : applis Android (Google Play) et iOS (Apple)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *