Le Mag Sport Auto

ERC, Kopecky domine le Barum Rally

ERC Barum Kopecky

Après sa performance le week-end dernier au Rallye d’Allemagne, Jan Kopecky était le favori pour la manche à domicile de l’ERC. Si Vaclav Pech Jr et sa Mini ont su remporter la première spéciale du rallye, hier soir, dans les rues de Zlin, Jan Kopecky a dominé la première journée de bout en bout !

Duel de tchèques au Barum Czech Rally Zlín.

Jan Kopecky ultra favori, il restait à savoir qui partirait à la chasse au pilote officiel Skoda Motorsport. Et c’est le vainqueur du Barum 2014 qui a su se montrer le plus proche de Kopecky. En effet, Vaclav Pech Jr a non seulement remporté la première ES hier soir mais il a terminé une grande partie des spéciales du jour juste derrière le pilote officiel Skoda. Un très bon résultat pour le champion tchèque des rallyes 2014 qui montre que sa Mini Cooper S2000 1.6T est toujours aussi compétitive. Une joli pied de nez à la FIA qui va interdire les RRC dès le 1er Janvier 2016 en ERC. C’est donc sûrement la dernière fois que l’on voit cette voiture en Championnat d’Europe et peut-être la dernière de Pech en ERC… à moins qu’il change de monture la saison prochaine. Derrière, Kajetan Kajetanowicz montre à quel point il a progressé depuis l’an passé. En 2014, le polonais n’avait pas su faire mieux que 4e sur les spéciales tchèques pour finir 6e au final. Cette année, le polonais offre de superbes temps dont un 2e chrono à 0.2s (!) de Kopecky dans l’ultime spéciale du rallye. Un bon moyen de montrer qu’il mérite le titre ERC 2015 et de prendre l’ascendant psychologique sur Craig Breen qui était sur le podium avant de crever dans l’es5. On soulignera aussi l’excellente performance d’Alexey Lukyanuk. Le russe se remet bien de sa sortie en tests avant ce qui devait être son premier rallye en WRC avec une WRC. Lukyanuk est actuellement 4e du Barum Czech Rally Zlin 2015 et réalise de très bons temps.

En ERC2, c’est David Botka qui est premier de la catégorie devant Vojtěch Štajf et Butvilas. En ERC Junior, c’est le déjà titré Emil Bergkvist qui est en tête. Un rallye sans faute et impressionnant de la part du jeune suédois.

Beaucoup d’abandons.

L’un des rallyes sur asphalte les plus délicats en ERC est toujours le théâtre d’abandons. Sur casse mécanique ou sur sorties de route. Robert Consani est sorti dès la première es du jour. Une sortie très violente qui fait de lui le premier abandon de la journée. Le français est « maudit » avec ce Barum Rallye, 6e abandon en 6 participations. Jaromir Tarabus (alors qu’il était 6e) et Tomas Kostka (alors en lutte pour le podium) ont dû abandonner sur casse mécanique. La Skoda Fabia R5 n’est plus si fiable… surtout pour les pilotes privés. Au total 42 abandons, toutes catégories confondues, sur 129 partants ! Et demain sera une journée délicate dont les pilotes se méfient beaucoup. En effet, le tracé des routes est très différent. Les spéciales seront tout aussi rapides mais seront composées de pas mal de bosses, et donc, de pièges. Tout peut changer encore même si des pilotes comme Jan Kopecky et Alexey Lukyanuk ont déjà déclaré qu’ils piloteraient avant tout pour maintenir leurs places au classement général.

Rendez-vous demain pour découvrir si Vaclav Pech Jr sera en mesure d’aller chercher Jan Kopecky pour la victoire sur cette 7e manche de l’ERC 2015. En attendant, voici le top10 général après cette première étape :

1. J. Kopecky
2. V. Pech Jr +35.4
3. K. Kajetanowicz +58.2
4. A. Lukyanuk +1:30.4
5. P. Valousek +2:06.3
6. M. Jakes +2:56.4
7. J. Cerny +3:04.8
8. C. Martin +3:20.8
9. H. Kobus +3:22.2
10. A. Tlustak +4:15.0

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR