Le Mag Sport Auto

F1 1993 : Lorsque Jean Alesi mena le G.P du Portugal durant 19 tours…

Pour lancer notre nouvelle rubrique baptisée « flash rétro », nous souhaitions rendre hommage à Jean Alesi qui fut l’auteur d’une chevauchée fantastique au volant de sa F1 numéro 27 frappée du légendaire cheval cabré, à l’occasion d’un passionnant Grand-Prix du Portugal 1993, qui se déroulait alors à Estoril. Durant cette course, Jean se frottait une fois encore au « dieu » Ayrton Senna et à quelques autres pointures de la discipline avant d’échouer finalement au pied du podium…

Dès le départ du Grand-Prix du Portugal 1993, Jean Alesi surprenait tous ses adversaires en bondissant de la cinquième place de la grille pour déborder successivement les Mclaren-Ford de Ayrton Senna puis Mika Hakkinen (qui réalise son premier GP pour l’écurie de Woking, en remplacement du décevant Andretti) dès les premiers virages, manœuvres qui permettent au pilote de la Ferrari no 27 de prendre la tête de la course.

alesi senna et hakkinen portugal 93

A la fin du premier tour, Alesi devance une belle brochette de pilotes composée, dans l’ordre, Senna, Hakkinen, Prost, Schumacher et Berger. Et tandis que Damon Hill opère une remontée fantastique depuis le fond de grille, Senna met la pression sur Jean Alesi sans jamais trouver l’ouverture pour dépasser le Français. Et si les leaders creusent rapidement l’écart sur le reste du peloton (Berger, sur la seconde Ferrari, menant la chasse), à l’issue du septième tour, les cinq premiers se tiennent en deux secondes à peine.

Pour la première place, ce sont toujours Alesi et Senna qui se battent à coup de meilleurs tours en course, jusqu’à ce que le pilote Brésilien soit contraint de ranger sa Mclaren sur le bas-côté, moteur cassé. C’est également à ce moment-là que « Jean d’Avignon » réalise son premier arrêt au stand (après 19 tours en tête) , synonyme de perte de podium face aux imbattables Williams-Renault et à la redoutable Benetton Ford pilotée par la légende Schumacher. Alesi ressort ainsi des stands au quatrième rang, juste devant un Mika Hakkinen déchaîné mais dans l’incapacité de passer le pilote Ferrari, qui terminera finalement la course à une brillante quatrième place faisant suite à l’excellente seconde place décrochée deux semaines plus tôt sur le rapide tracé de Monza.

C’était le début de l’aire Jean Todt chez Ferrari, avec les suites que nous connaissons tous désormais…Nous vous laissons revivre les premiers tours captivants de ce superbe Grand-Prix du Portugal en vidéo (toutes nos excuses pour la qualité moyenne des images en début de vidéo).

Site web officiel de Jean Alesi

6 Comments

  1. Pingback: Jean Alesi, Sébastien Loeb et Yvan Muller réunis pour la FFSA | Lemagsportauto

  2. Pingback: Les numéros permanents des pilotes de F1 dévoilés | Lemagsportauto

  3. Pingback: Le Mag Sport Auto : Votre site dédié à l’actu du sport automobile | Gamoniac

  4. Pingback: Officiel : Villeneuve de retour à l’Indy 500, 20 ans après… - Lemagsportauto - Lemagsportauto

  5. Pingback: Jean Alesi rejoint la Formule 1 sur Canal Plus - Lemagsportauto - Lemagsportauto

  6. Rowhider

    1 octobre 2014 at 12 h 46 min

    Un véritable exploit au volant de la F93A connue pour être la pire Ferrari de l’histoire de la marque en F1 : la suspension active était tellement catastrophique que les mécanos ont purement et simplement décidé de la débrancher !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR