Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Les pneus sélectionnés pour le Grand Prix de Monaco

A une semaine du début des hostilités en Principauté, Pirelli a dévoilé le choix de pneus de chaque pilotes pour le week-end.

Du nouveau à Monaco

Lors des cinq premières courses de la saison, Pirelli imposait les mêmes mélanges de pneumatiques. Sept trains du mélange le plus tendre, quatre de l’entre-deux et deux du plus dur étaient confiés aux équipes. Désormais, cette règle n’est plus et les pilotes peuvent avoir un libre choix dans les gommes proposées par le manufacturier.

Pour le prochain Grand Prix, à Monaco, Pirelli a retenu les trois mélanges les plus tendres :

  • Le pneumatique ultra-tendre « violet ».
  • Le pneumatique super-tendre « rouge ».
  • Et le pneumatique tendre « jaune ».

La piste peu abrasive de Monaco permet donc aux pilotes de faire des choix assez extrêmes. 21 pilotes ont pris le pari de ne garder qu’un seul train de pneus tendres. C’est Jenson Button, le remplaçant de Fernando Alonso pour la course, qui se différencie des autres en choisissant deux trains de pneus tendres. Le Britannique n’a toujours pas roulé avec les Formule 1 version 2017 et devra enchaîner les tours en essais, expliquant probablement ce choix à contre-courant.

Même si l’écart est faible, le nombre de pneus super-tendres et ultra-tendres varie selon les équipes. Mercedes et Toro Rosso se montrent les plus prudents de tous en optant pour trois jeux de super-tendres. A contrario, les Red Bull, Williams et Renault font le pari le plus extrême : un seul jeu de super-tendres pour onze trains d’ultra-tendres.

Ces derniers devront faire très attention à leur train unique pendant le week-end, il devra obligatoirement être utilisé en course.

Cliquez ici pour découvrir les trains de pneus sélectionnés par les équipes.

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *