Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Lewis Hamilton champion dans deux semaines si…

En l’emportant ce matin à Suzuka, Lewis Hamilton vient de faire un très gros coup. Le Britannique compte désormais 59 points d’avance sur son plus proche poursuivant, Sebastian Vettel. De quoi nourrir les chances de quatrième couronne pour Hamilton, qui pourrait devenir réalité dès la prochaine course !

Seize points à aller chercher

Impensable il y a un mois à peine. Sebastian Vettel avait abordé le mois de septembre en tête du championnat du monde de Formule 1. Une place qu’il n’avait pas quitté depuis la première course de la saison 2017. Mais le neuvième mois de l’année a été cruel pour le pilote Ferrari qui a connu déconvenues sur déconvenues. En Italie, Vettel s’était noyé en qualifications et avait fini à plus de trente secondes d’un Hamilton reprenant le commandement du championnat.

Puis vint Singapour, puis Sepang et aujourd’hui Suzuka… En trois courses, l’Allemand a marqué douze points contre 68 pour Hamilton ! Les deux abandons de Vettel sont tombés à point nommé pour le pilote Mercedes qui compte aujourd’hui 59 points d’avance sur ce même Vettel. Et le pilote Ferrari va devoir cravacher s’il veut égaler les cinq couronnes de Juan Manuel Fangio ! Il ne reste plus que quatre courses au calendrier et c’est bel et bien Hamilton qui a l’avantage.

Le Britannique compte notamment quatre victoires à Austin (en cinq éditions), théâtre de la prochaine course de Formule 1, dans deux semaines. Et c’est sur le sol américain que Lewis Hamilton pourrait décrocher son quatrième titre. Trois scénarios se dégagent :

  • Si Lewis Hamilton remporte la course, Sebastian Vettel ne doit pas finir mieux que cinquième.
  • Si Lewis Hamilton termine deuxième, Sebastian Vettel ne doit pas faire mieux que neuvième.
  • Lewis Hamilton est obligé de finir au minimum deuxième pour s’assurer du titre, même en cas d’abandon de Sebastian Vettel.

Aller chercher le titre dès Austin sera difficile mais rien n’est impossible en Formule 1. Pour égaler Alain Prost dans deux semaines, Hamilton devra compter sur son équipier Valtteri Bottas et les Red Bull.

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *