Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Matsushita avec Sauber en Hongrie, un signe pour Honda ? [Màj]

Honda F1

Après l’annonce d’un accord de fourniture moteur entre l’écurie Sauber F1 et le Japonais Honda, le départ de Monisha Kaltenborn avait mis du plomb dans l’aide à cette association. Il faut dire qu’aucun contrat réellement valide/officiel n’avait été paraphé jusqu’ici. Voilà pourquoi cet accord avait été remis en question, dans la foulée de l’arrivée de Frédéric Vasseur, ex-Team Principal de Renault F1. Et pourtant, la piste Honda pourrait refaire surface, à en juger par cette information.

Formule 1 : Un test en guise de dédommagement ?

En effet, le pilote Honda Nobuharu Matsushita sera présent en Hongrie, après le Grand-Prix de Formule 1, en vue de participer aux essais privés. Et c’est aux commandes d’une Sauber (Ferrari) que le jeune homme effectuera son premier test officiel en F1. Voilà qui semble indiquer que les liens ne sont pas encore totalement coupés entre les deux parties. Il faut dire que le V6 japonais est meilleur marché que tous les autres, ce qui constitue un gros atout pour une formation comme Sauber. Même s’il se murmure que Vasseur préférerait un bloc Mercedes, firme qui soutient déjà Pascal Wehrlein, titulaire cette saison au sein de l’équipe suisse.

« Je suis ravi que Nobuharu dispose de cette grande opportunité. Il mérite de vivre son premier test dans une F1. Depuis ses débuts en Formule 2 avec ART Grand Prix, je suis de près ses progrès, et je l’ai observé dans ses avancées d’année en année. Avec ce test en Formule 1, il se rapproche un peu plus de son rêve de devenir un jour pilote de F1. » Frédéric Vasseur (Motorsport.com)

Honda pourrait aussi profiter de ce test pour évaluer son pilote afin de le placer dans une autre équipe (Williams, par exemple…) en 2018. Difficile de spéculer sur le sujet car nous ne connaissons pas les détails de l’accord initial, mais la firme nippone pourrait avoir négocié ce test en guise de « dédommagement », après les premières négociations menées par Kaltenborn.

Par contre, dans le cas où Matsushita serait en position de piloter chez Sauber en 2018, reste à déterminer aux dépends de qui cela se fera. Pascal Wehrlein dispose du soutien puissant de Mercedes tandis que Marcus Ericsson est sponsorisé par un investisseur de Sauber, ce qui semble le protéger d’avantage que son coéquipier allemand…

[Màj] 27/07/2017 : Nous avions émis l’hypothèse d’une compensation offerte par Sauber à Honda en cas d’annulation de contrat et cette piste était bien la bonne. Car, c’est officiel, les deux parties ne seront pas associées l’an prochain. Mauvaise nouvelle pour le motoriste japonais.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *