Le Mag Sport Auto

Formule 1 : quel moteur pour Lotus si Renault ne revenait pas ?

La saga Lotus/Renault n’en finit plus de rebondir ces derniers mois en Formule 1 à tel point que le retour de la marque au losange dans la discipline reine du sport automobile ne semble plus aussi certain que cela. Si Renault a déployé énormément d’énergie et de ressources pour aider Lotus à se sortir de ses différentes affaires judiciaires liées à la situation économique complexe de l’écurie d’Enstone, l’officialisation se fait toujours attendre quand à ce grand retour tant attendu…

Renault de retour…ou pas ?

Il y a peu, Carlos Ghosn tenait des propos qui pourraient être interprétés de différentes manières, ce dernier souhaitant obtenir des garanties quant au potentiel du V6 hybrid turbo « maison ». Mais l’affaire ne semble pas si évidente que cela, les ingénieurs de Renault démontrant de réelles difficultés à faire évoluer leur bloc dans le bon sens, sans doute en raison de ressources pas suffisantes à ce stade du sport automobile et en comparaison avec Ferrari et Mercedes. Du coup, la possibilité d’un retour avorté doit être pris en considération.

Formule 1 : Quel avenir pour Ricciardo et Verstappen si Red Bull s’en va ?

Et dans ce cas-là, Lotus aurait à faire face à ses créanciers tout en essayant de se maintenir en Formule 1 la saison prochaine. Et c’est bien dans cette optique que Pastor Maldonado a été renouvelé et que les discussions avancent avec la Saxo Bank et Kevin Magnussen. Néanmoins, il est juste de se demander avec quel moteur le Team Lotus pourrait-il bien poursuivre son aventure.

Formule 1 : quel moteur pour Lotus  F1 ?

 Car Mercedes a déjà anticipé le rachat de Lotus par Renault en signant un contrat de fourniture moteurs avec Manor. Et rien ne dit que la firme à l’étoile sera en mesure, dans des délais aussi courts, de maintenir la fourniture de Lotus en plus de Manor. Dès lors, l’on peut imaginer que Renault donnerait un coup de pouce à Lotus en lui proposant des moteurs 2015 renommés (le fameux Mecachrome/Supertec) pour la prochaine campagne de Formule 1. Dans le cas contraire, resterait la piste du Ferrari 2015 mais là aussi, les délais courts poseraient problème, d’autant que la Scuderia fournira déjà de nombreuses écuries l’an prochain…

Souhaitons donc, pour le bien de Lotus, que Renault aille au bout de sa démarche pour reprendre l’écurie d’Enstone.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR