Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Raikkonen et Ferrari F1 au sommet à Barcelone ?

Formule 1, tests de Barcelone

De manière totalement imprévue, après quatre Grand-Prix cette saison en Formule 1, Kimi Raikkonen pointe à la troisième place du championnat des pilotes, derrière les deux Mercedes mais devant son quadruple champion du monde de coéquipier, Sebastian Vettel. Une aubaine pour le Finlandais, qui arrive ainsi au Grand-Prix d’Espagne avec le statut mathématique de meilleur pilote de la Scuderia Ferrari. De quoi lui donner des ailes pour enfoncer le clou dimanche prochain ?

Formule 1 : Raikkonen peut-il battre Vettel sur la longueur ?

Contrairement aux apparences, Kimi Raikkonen est un pilote qui fonctionne avant-tout au moral. Chose qui lui a joué des tours, l’an passé notamment, après une série noire lui ayant faire de nombreux points tandis que son coéquipier, Sebastian Vettel, enchaînait victoires et podium. Une situation complexe qui avait bien failli envoyer le si populaire Iceman à la retraite. Et pourtant, en ce début de saison, Kimi est bel et bien présent et même très présent !

GP de Formule 1 d’Espagne, les pneus seront-ils la clé ?

Plus performant que la saison passée, Raikkonen profite aussi de la malchance chronique de son compagnon d’écurie depuis 3 Grand-Prix (le scandinave ayant abandonné lors du premier G.P de la saison, à Melbourne, sur casse moteur…) pour redorer son blason et, même, pour menacer le pilote allemand en performances pures. En Chine, sans une petite bêtise dans son ultime tour de qualifications, Raikkonen était même capable d’aller décrocher la pole position face au rescapé du clan Mercedes, Nico Rosberg. Peu doué dans l’exercice des qualifications habituellement, cette forme d’Iceman dans le domaine confirme une chose, son aisance au volant de la Ferrari 2016.

Ainsi, à quelques heures des essais libres 1 du GP d’Espagne, Kimi Raikkonen pourrait bien représenter le challenger numéro 1 des Ferrari, galvanisé par ses bons résultats et sa position au championnat. Faut-il envisager une victoire de la Ferrari no7 pour autant ? Cela dépendra du comportement de la monoplace italienne sur le circuit de Barcelone mais, aussi, du degré de concentration dont fera preuve le champion du monde de Formule 1 2007. Car, comme l’an passé, ce dernier a toujours tendance à toucher le mauvais bouton au mauvais moment -particulièrement au moment des départs- ou à commettre la petite erreur pile au mauvais moment. D’ailleurs, son patron, Mauricio Arrivabene, n’était pas totalement satisfait des performances de son pilote au GP de Russie, comme il le déclarait après la course de Sotchi :

Raïkkönen ? Il a eu une bonne course, mais après la voiture de sécurité, il aurait pu faire mieux 

Si Kimi Raikkonen parvenait à gommer ses petits défauts, à n’en pas douter, il pourrait bien créer la surprise et, pourquoi pas, devance Sebastian Vettel à l’issue de ce championnat 2016. De quoi déjouer tous les pronostics…Rendez-vous samedi, en qualifications puis dimanche, en course, pour mesurer à quel point le Finlandais sera en mesure de nous donner raison…ou pas !

One Comment

  1. Pingback: Formule 1 : Verstappen l'a fait, Raikkonen se place [Màj] - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR