Le Mag Sport Auto

Formule 1, selon Honda, Mclaren est complexe comme de la cuisine…française !

Formule 1

Maintenant que Honda et Mclaren ont annoncé leur divorce, du côté du motoriste japonais, l’heure de la revanche a sonné ! Très respectueux et pour ainsi dire jamais critiques envers l’écurie de Woking, les dirigeants de la firme nippone commencent à parler. Car, comme chacun le sait, dans un divorce, les torts sont toujours partagés…

Formule 1 : Mclaren et Honda, béchamel n’a pas pris…

Evidemment, sur le papier et même, en vitrine, Honda est considéré comme 100% responsable de l’échec de Mclaren ces dernières années. Mais cela va sans dire, en réalité, chacun doit se remettre en question pour tirer profit des erreurs qui ont été commises durant ces trois saisons. Car comme dans de nombreux divorces, c’est un problème de communication qui a probablement nuit à la bonne entente du couple. Les cultures anglaise et japonaise ne se sont pas accordées comme elles l’avaient savamment réalisé à la fin des années 80…

Ainsi, Masashi Yamamoto, manager de Honda Motorsport a déclaré il y a quelques heures que les gens de Mclaren manquaient de capacité d’adaptation. Ce dernier utilise même une métaphore pour le moins originale en comparant Mclaren et Toro Rosso à deux cuisines bien distinctes à savoir, une gastronomie sophistiquée et française face à quelque chose de plus traditionnel et rural. Pas dit que l’une, comme l’autre formation apprécie…

« Prenez ceci pour exemple : si l’on compare les deux équipes avec des cuisines différentes, disons que McLaren est une nourriture française très sophistiquée, c’est comme ça. Toro Rosso est davantage comme de la nourriture rurale, un ragoût délicieux fait maison, auquel on peut ajouter de nouveaux ingrédients. Nous sommes enthousiastes à l’idée de le faire »

Toujours est-il que chez Mclaren, Eric Boullier (interviewé au micro de Canal Plus en amont du départ du Grand-Prix de Singapour) semblait mettre entièrement les mauvais résultats de Mclaren sur le dos de son motoriste. Selon lui, la « vraie équipe Mclaren » sera de retour l’an prochain. Pour mémoire, l’équipe Britannique ne s’est plus imposée en Grand-Prix depuis le Grand-Prix du Brésil 2012 (Jenson Button). Pourtant, en 2013 (pas un seul podium…) puis en 2014 (un seul podium…), les Mclaren étaient motorisées par Mercedes…

S’il est clair que Honda porte une grosse part de responsabilité dans le naufrage du team basé à Woking ces trois dernières années, lui faire endosser 100% du fardeau paraît tout bonnement irréaliste. Mais l’on imagine qu’il s’agit, avant tout, d’une méthode de communication destinée à ne pas perdre la face publiquement…

Téléchargez nos applications gratuitement afin d’être informés des dernières actus et résultats : applis Android et iOS (Apple)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *