Le Mag Sport Auto

Formule E : Victoire de Sam Bird lors de l’ePrix de Hong Kong

Ce matin, Sam Bird a bravé les accidents et les pénalités pour remporter sa sixième course de Formule E. Le Britannique s’impose devant le poleman Jean-Eric Vergne et la Mahindra de Nick Heidfeld. Les Renault eDams sont classées P10 et P12 au terme d’une course à oublier pour le losange.

ePrix de Hong Kong : Bird vainqueur dans la douleur

La course démarre à un train d’enfer avec un accident d’André Lotterer. L’équipier de Jean-Eric vergne « gare » sa Techeetah contre un rail dès le premier tour. Si la manœuvre fait écho à celle de Michael Schumacher à Monaco 2006, elle provoque la sortie du drapeau rouge. Plusieurs pilotes sont restés bloqué derrière l’Allemand, formant un embouteillage important.

Il aura fallu plus d’une demi-heure avant de revoir les bolides reprendre la piste. Lorsque le drapeau vert s’abaisse enfin, les pilotes restent sage jusqu’à ce que Luca Filippi vienne harponner Felix Rosenqvist au premier virage. Le pilote Mahindra perd énormément de temps ainsi que de positions dans l’affaire.

Au 14e tour, Lucas di Grassi est contraint de rentrer à son stand suite à un problème technique. Le Brésilien va donc se lancer à l’assaut d’un challenge de taille : parcourir les 30 tours de course restants à bord de sa deuxième voiture ! Un peu plus haut dans le peloton, Sam Bird ne cesse d’harceler Jean-Eric Vergne, qui finit par craquer au tour 20. Le pilote DS Virgin prend le commandement avant la salve d’arrêts au stand.

C’est à ce moment que la course du Britannique va se compliquer. Au moment de plonger dans son garage, Bird ne parvient pas à braquer suffisamment et percute le côté de sa tente qui lui sert de box ! Malgré tout, le pilote conserve sa première place. Du moins, jusque dans le dernier quart de course quand les commissaires de piste annoncent un drive-through pour le même Sam Bird suite à sa mésaventure des stands… Et encore une fois, Bird reste en tête !

C’est donc le pilote DS Virgin qui enlève le drapeau à damiers, devant Jean-Eric Vergne. Le Français n’a pas démérité, Bird était tout simplement trop fort ! Nick Heidfeld termine troisième, devant Nelson Piquet Jr. Le Brésilien est allé chercher la quatrième place face à Rosenqvist dans l’avant-dernier tour au terme d’une belle manœuvre. L’autre Brésilien, di Grassi, n’aura pas fait mieux que dix-huitième. Le nombre de tours parcourus avec sa deuxième voiture lui imposait un rythme beaucoup trop faible…

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *