Le Mag Sport Auto

Gran Turismo SPORT : Transition PS4 réussie ? (Test PS4)

« DRIVING IS FOR EVERYONE ». En français, comprenez « la conduite pour tous ». Ce sont les premiers mots qui nous accueillent dans l’introduction de Gran Turismo Sport. Polyphony Digital nous dévoile son premier jeu pour la PS4. Alors, est-ce que ce nouveau GT vaut la peine d’être acheté ? Réponse dans ce test !

Cure d’amaigrissement du garage

Si ce nouvel opus s’appelle GT Sport et non GT7, il y a bien une raison. Tout d’abord, beaucoup, beaucoup de voitures présentes dans GT6 sont passées à la trappe. Au final, Polyphony Digital ne nous laisse « que » 177 voitures. C’est au niveau de ce que nous propose Project CARS 2, certes. Mais avec GT, pas de protos, pas de F1, pas de voitures classiques… La voiture la plus ancienne du jeu date de l’an 2009 !

Mais malgré ce faible nombre de voitures, GT nous met une belle claque avec un réalisme époustouflant. Oubliez déjà les voitures « standard » et « premium » de GT5/6. Ici, tout est super-premium. Et le soucis du détail est à toute épreuve. En vue « cockpit », vous pouvez même être gêné par le reflet du tableau de bord sur le pare-brise !

Par contre, concernant la physique des voitures… On peut rester sur sa faim. Il y a du mieux sur le son des voitures. Il y a du mieux sur leur comportement également. Mais au fond, on a toujours cette impression de conduire un tank à moteur d’aspirateur. Il y a aussi cette manie de Polyphony Digital de faire crisser les pneus à foison…

Mode campagne très très light…

Ce GT Sport fait la part belle au jeu en ligne, c’est certain. Mais si vous espériez transpirer et passer des heures sur la campagne « offline »… et bien passez votre chemin ! Le mode campagne est divisé en trois : école de conduite, missions de pilotage et expérience circuit. Même si cela peut mettre l’eau à la bouche, ces trois modes peuvent se faire en une heure minimum. A notre grand désespoir, les permis Gran Turismo ont complètement disparus et l’école se résume à freiner à temps et renverser quelques cônes.

Bien évidemment, si vous chercher absolument à remporter l’or sur toutes les épreuves, ce mode campagne vous tiendra quelque temps. L’or est facilement atteignable, même un étant un pilote du dimanche. Le petit plus de ce mode campagne, ce sont les voitures offertes une fois une série de missions remplies. En revanche, un gros point négatif : il est possible d’avoir des « doubles » dans les cadeaux. Nous nous sommes ainsi retrouvés avec deux Mitsubishi Lancer ou deux McLaren 650S…

Les petits plus

Point positif : la personnalisation. GT Sport vous permet d’avoir des combinaisons, casques et voitures totalement personnalisées ! Si les casques et combinaisons persos se résument à des couleurs différentes, c’est une autre histoire lorsqu’on aborde les voitures. Phares, jantes, pièces… Et c’est sans compter les stickers ! GT Sport offre une grande variété de stickers à apposer sur votre véhicule, et offre même la possibilité d’intégrer vos propres stickers personnalisés ! Mieux que des mots, une vidéo vous montre bien l’étendu de ce qu’il est possible de faire avec votre voiture.

Autres plus : les modes photos et rediffusion. Polyphony Digital vous en met plein les yeux avec un catalogue d’environnements encore plus fourni. Prendre des clichés avec votre véhicule fictif dans des lieux réels ? C’est possible ! Les paramètres de l’appareil photo sont nombreux. Mais même en étant un novice de la photographie, il est très facile et rapide de prendre des beaux clichés et de les partager.

Avant…

Après !

Ensuite, le mode rediffusion vous permet de revoir vos exploits en piste. Mais le petit plus « Gran Turismo », c’est les options de ce mode ! Une télémétrie est incluse dans chaque rediffusion, vous permettant de voir votre véhicule évoluer sur le circuit (aussi matérialisé en cercle), voir les temps secteurs par secteurs, etc. Et puis les caméras « spectateur » sont franchement bien réalisées ! On pourrait se croire dans une vraie course.

Mode Sport surprenant

Passons maintenant au mode Sport de ce GT Sport ! Et bien, c’est une franche réussite. Déjà, il faut passer par deux vidéos avant de pouvoir se frotter aux joueurs du monde entier. Ces vidéos vous parleront du comportement à adopter quand vous jouer en ligne, une sorte de « PSA » comme disent les anglophones. Et c’est très bien venu de la part de Polyphony Digital. Une fois les vidéos vues, c’est parti pour la course ! Pour l’instant, le jeu propose trois courses sur trois circuits différents avec trois catégories de voitures différentes. Ces courses ont lieu toutes les 20/30 minutes. Et à chaque début de semaine, les circuits changent.

Vous débutez automatiquement dans la catégorie « E » et l’objectif et d’accéder au haut du panier : la catégorie « S ». Cela passe, bien sûr, par des victoires, des poles ou des meilleurs tours. Mais le jeu prend aussi en compte votre fair-play en piste. Si vous avez une conduite propre et soignée, vous avez plus de chances de changer de catégorie. Pour être propre, évitez à tout prix les sorties de piste et les accidents.

Un prologue ou un véritable GT ?

En résumé, Polyphony Digital réussit son entrée dans la nouvelle génération de consoles avec ce GT Sport. Mais avec l’explosion de la concurrence dans les jeux auto (Project CARS, Forza, Assetto Corsa, etc.), il faudra vraiment que le studio vise beaucoup plus haut avec GT7.

Si vous êtes un fan absolu des Gran Turismo, vous allez adorer ce GT Sport. Malgré le faible nombre de voitures, de circuits, le mode campagne ultra-light, il y a toujours ces petits détails, ces graphismes, ces voitures de rêve… Vous pouvez tourner deux heures en mode contre-la-montre sans même vous en rendre compte ! Le mode Sport est très prometteur et les championnats FIA à venir vont surement rendre le tout encore plus alléchant.

La note Le Mag Sport Auto

17/20 : Transition sur PS4 réussie

On a adoré :

  • L’effort de Polyphony Digital sur le son des moteurs.
  • Les graphismes saisissants, que ce soit le détail des voitures ou des circuits !
  • Les cinématiques d’arrêt au stand.
  • Enfin, plus de RUF mais des vraies Porsche !
  • Les concept-cars délirants Vision Gran Turismo.
  • Les livrées, casques et combinaisons personnalisés.
  • Malgré le peu de contenu voitures/circuits, il est très difficile de s’ennuyer !

On a pas aimé :

  • Le comportement des voitures : impossible de contre-braquer avec une manette, l’impression de conduire un tank quelques fois…
  • Pas de météo dynamique.
  • Trop peu de constructeurs et de modèles…
  • Le système de pénalité encore perfectible.
  • Où sont les Gran Valley, High Speed Ring, Autumn Ring ou autres Deep Forest ? Un cruel manque de circuits dans ce GT Sport.

Photos

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *