Le Mag Sport Auto

Guerlain Chicherit, Rallycross, Dakar, son interview exclusive

Guerlain Chicherit rallycross dakar

Il y a quelques jours, la grosse surprise venait de Guerlain Chicherit et de Prodrive. En effet, les deux parties lancent un programme qui vise à construire une Renault Megane Supercar pour le Championnat du Monde de Rallycross. Nous avons eu l’opportunité de poser quelques questions à Guerlain sur cette annonce, mais aussi sur sa carrière en général. Voici ses réponses :

Guerlain Chicherit : à fond sur le Rallycross… et le Dakar !

Le Mag Sport Auto : Bonjour Guerlain, il y a près de 18 mois vous nous exprimiez votre souhait d’orienter votre carrière vers le rallycross. Aujourd’hui, vous annoncez ce partenariat surprenant. Sacrée évolution, quelle a été la genèse de ce projet ?
Guerlain Chicherit :
Oui j’ai commencé le Rallycross prudemment il y a deux ans pour comprendre le sport et avoir une idée claire de ce qu’il fallait faire pour être compétitif. Et cela m’a prit 18 mois pour en arriver la 🙂 Il a été nécessaire que je fasse quelques courses pour avoir une vraie idée du challenge qui m’attend !!

LMSA : Pourquoi avoir choisi Renault et Prodrive ?
GC :
Le Rallycross est sûrement le sport auto avec la plus grosse évolution jamais réalisée auparavant.
Ce sport est extrêmement compétitif par le niveau des pilotes, mais également par les performances des autos. Ce qui veut tout simplement dire que même si je devais devenir un des tops pilotes du plateau après beaucoup de travail, je ne pourrais rien faire sans la bonne monture. C’est pour cela que je me suis rapproché de Renault qui a toujours fait les meilleurs châssis. Et ensuite, j’ai confié à Prodrive la conception de cette voiture. Car, ce sont pour moi les meilleurs dans toute l’industrie pour cette effectuer mission.

LMSA : Est-ce que Renault Sport est impliqué d’une manière ou d’une autre dans ce projet ?
GC :
Malheureusement, beaucoup de choses sont encore confidentielles à l’heure actuelle. Mais il y aura une deuxième grosse annonce  pour Loheac !

LMSA : Pourquoi avoir choisi la Mégane comme base plutôt que la Clio ? Vous étiez fan de la Maxi Mégane à la fin des années 90 ?;)
GC :
Il y a des raisons techniques à ce choix mais aussi des choix marketing importants. Désolé d’être aussi flou dans mes réponses, mais je ne peux rien dire de plus pour le moment 🙂

LMSA : En dehors de la participation à Lohéac, de quoi sera composée votre saison 2017 ?
GC :
Cette année est une année très importante pour moi, car je vais faire tout le championnat de France de rallycross avec une Clio Supercar (du team Chanoine, ndlr) et 6 manches du Championnat du Monde de Rallycross avec la Clio toujours.
Le but est d’être prêt à utiliser a 100% le potentiel de la Megane quand elle sera prête en fin d’année pour les premiers tests. Et surtout d’être en confiance en course avec tous les autres énervés qui poussent dans tous les sens ! Mais aussi, de connaître un maximum de circuits, afin d’être immédiatement compétitif en 2018.

LMSA : Pouvez-vous nous donner les grandes lignes de votre calendrier concernant ce superbe projet Mégane Supercar ?
GC :
Le Megane sera dévoilée à Loheac, mais ne roulera pas. Car il y a beaucoup de choses que nous ne souhaitons pas dévoiler trop tôt. On va rouler un maximum durant l’hiver 2017/18 en tests 100% privé.
Je pense sincèrement que si nous arrivons à faire ce qui est prévu, beaucoup de monde risque d’être surpris par ce nouveau monstre… 😉
Puis, nous enchaînerons sur une saison complète en 2018 avec 2 voitures officielles et une troisième voitures pour des pilotes clients.

LMSA : Quels seront vos objectifs pour 2018 ? Apprendre ou gagner ?
GC :
Apprendre c’est ce que je fais en ce moment durant cette saison 2017… Gagner en 2018 c’est sûrement très prétentieux dans un premier temps…Mais, clairement, je n’y vais pas pour acheter du terrain !

LMSA : Vous engagez une deuxième Mégane Supercar en 2018, quel(s) pilote(s) aimeriez-vous avoir comme coéquipier(s) ?
GC : Comme je disais plus haut, il y aura deux Megane officielles. Le deuxième pilote sera annoncé à la fin de saison du WorldRX 2017. Après, Colin McRae était mon plus grand héros, s’il était encore de ce monde alors j’aurais aimé l’avoir à mes côtés.

LMSA : Est-ce que vous travaillez toujours avec X-Raid sur le projet de buggy Dakar ?
GC :
Non X-Raid, c’est bien fini, j’ai fermé cette porte car je ne voyais pas d’issue positive. Ils n’avaient pas vraiment la volonté de développer un vrai buggy…!!!
Alors je travaille, là aussi dans mon coin, avec quelque chose de surprenant et de nouveau…. L’annonce sera en juin/juillet je pense. Wait and see 🙂

LMSA : Votre Mini apparaît dans la vidéo du futur jeu vidéo Project Cars 2. Est-ce que vous avez participé au développement pour aider sur la partie rallycross du jeu ?
GC :
Oui c’est génial! Je travaille surtout avec eux sur la partie marketing. Malheureusement c’est mon ancienne voiture qui figure dans le jeu  La Megane n’était pas prête à ce moment la et on ne pouvait pas encore en parler
Mais la Megane sera évidemment dans le prochain jeu  !;)

LMSA : Peut-on imaginer une déco atypique comme pour la Mini sur la future Mégane Supercar, ou aura-t-on le droit à quelque chose de plus « classique » ?
GC :
Classique !!! C’est quoi ce mot ??? 😉
Ça, je ne sais pas faire, j’aime la différence et je la cultive. C’est toute ma vie : « changing the rules ».Définitivement, la Megane ne sera pas comme les autres Supercar, et ce à tous points de vue !

LMSA : Prodrive, rallye… l’association est vite faite. Alors, à quand Guerlain Chicherit sur un rallye classique ? Peut-être sur une Subaru WRC ?;)
GC :
Je pense plus que je vais faire quelques piges dans une Aston Martin …
Le WRC, malheureusement j’ai raté le coche il y a 10 ans. Je manquais d’expérience et de sagesse… Je cassais beaucoup trop de voitures me disait-on ! 🙂 Mais la vitesse était là. Comme toujours, « Go big or go home !!! »
Je ne peux plus retourner en WRC, même si j’en rêve, il faut être réaliste, cela nécessite d’être dans la bonne auto, d’avoir la bonne vitesse de pointe et la longue expérience des spéciales et des notes.
J’en ai déjà bien suffisamment à faire avec mon programme en WorldRX et le Dakar 2018.

Merci en tout cas pour votre soutient ! :)))

Nous remercions Guerlain Chicherit pour ses réponses et sa franchise. Vous pourrez retrouver ses exploits en Championnat du Monde et de France de Rallycross sur Le Mag Sport Auto ! N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR