Le Mag Sport Auto

Honda pense s’être considérablement rapproché de Renault, en Formule 1

C’est Honda qui le dit, le « gap » avec Renault s’est réduit, au cours des derniers mois. Tout du moins, il s’agit de l’avis de Yusuke Hasegawa, responsable de projet chez le motoriste japonais, division Formule 1. Selon lui, si le losange est toujours devant en performance pure, le V6 hybride nippon n’en a jamais été aussi proche…

Formule 1 : Honda, le bon coup de Toro Rosso pour 2018 ?

Cela fera probablement sourire, au même titre que les objectifs pour le moins exagérés de Honda l’an prochain (une troisième place au classement des constructeurs, avec Toro Rosso…), mais dans ce cas précis, la vérité n’est peut-être pas si loin. Yusuke Hasegawa s’est récemment exprimé au sujet des progrès enregistrés par ses ingénieurs. D’après lui, Honda est désormais tout proche d’arriver au même niveau que Renault.

« Depuis le début de la saison, nous avons amélioré l’unité de puissance, pas seulement en terme de performance mais aussi, de fiabilité. ». A-t-il déclaré à nos confrères d’Autosport. « Depuis que nous avons introduit la sépcification 3.5 du moteur, je pense que le niveau de performance est très proche de celui de Renault », poursuit-il.

Et en pratique, en cette fin de saison, il est vrai que ma Mclaren Honda n’a jamais été aussi bien placée sur circuit rapide que lors des derniers Grand-Prix. En prenant le référentiel des deux premières saisons et de la première partie de championnat. Car depuis Spa, les progrès semblent palpables. Cela c’est tout particulièrement vu sur les circuits de Sepang et Suzuka, bien qu’il manque encore quelques chevaux pour que Alonso et Vandoorne puissent se battre dans le top 8 à la régulière, sans profiter d’événements favorables.

D’ailleurs, certains commencent à se demander si Mclaren n’aurait pas mieux fait de garder confiance une année de plus. Red Bull n’a peut-être pas été si naïve que cela, en se rapprochant de la firme japonaise, d’abord par le biais de Toro Rosso. Car si les progrès se poursuivent dans cette direction, l’équipe autrichienne pourrait bien récupérer le V6 en question en 2019 et, pourquoi pas, disposer d’une arme redoutable en vue de reconquérir les titres pilotes et constructeurs…

Toujours est-il que l’an prochain, c’est Toro Rosso qui pourrait tirer les marrons du feu, en espérant que le Français Pierre Gasly fera partie des pilotes qui en profiteront…Dans tous les cas, les performances de Honda seront à surveiller, en 2018.

Téléchargez nos applications gratuitement afin d’être informés des dernières actus et résultats : applis Android et iOS (Apple)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *