Le Mag Sport Auto

Moto GP : essais positifs pour Zarco avant Assen

Johann Zarco MotoGP

A quatre jours du début du week-end de Moto GP à Assen, revenons sur les essais privés de Barcelone et, plus particulièrement, sur Johann Zarco. 7ème de la journée, le tricolore a travaillé sur les faiblesses de sa monture, afin de se préparer au mieux pour la manche néerlandais mais, aussi, pour la suite du championnat 2017…

Moto GP : Zarco 6ème du championnat

Actuel sixième du championnat derrière Valentino Rossi avec 75 points, Johann Zarco réalise un excellent début de saison avec peu d’erreurs et déjà un podium à son actif. Pourtant, tout n’est pas parfait au sein du team Tech 3, la Yamaha donnant encore du fil à retordre à ses pilotes, particulièrement sur certains circuits. Ainsi, le test de Barcelone -dans la foulée du Grand-Prix– aura permis au tricolore de travailler sur la mise au point de sa moto. Et visiblement, le rookie en Moto GP semblait satisfait du travail accompli :

« Je n’ai évidemment pas roulé dans le même rythme, mais c’est tout de même la belle vie de pouvoir reprendre le guidon de ma moto aussi rapidement. Le fait d’avoir poussé tout au long du week-end nous a permis de ne pas perdre de temps. Il nous a suffi d’un run pour retrouver notre rythme et nous remettre au travail. En dehors des conditions parfois différentes, nous avons accompli un travail de qualité. Nous avons joué sur les suspensions afin que je me sente plus à mon aise au freinage et sur les entrées de virages. Notre moto se comporte bien et le fait de nous concentrer autour des suspensions nous permet de recueillir davantage d’informations. J’étais décontracté et j’ai pris beaucoup de plaisir. Ce week-end, j’ai appris à gérer les problèmes dont nous avons pu faire face. À l’avenir, cela me permettra de contrôler nos forces et de les mettre à profit quand nous en aurons besoin. La Yamaha est très bonne et elle ne se transforme pas durant une épreuve. Quand il y a des soucis, il ne faut pas paniquer. Au regard de nos performances, les techniciens Yamaha nous ont demandé si je souhaitais changer de châssis, mais je pense que c’est bien de travailler avec ce dont nous disposons et d’acquérir plus d’expérience. Cela nous permettra peut-être d’avoir un compromis sur un châssis 2018 qui sera encore mieux ».

Reste à valider ce travail sur la piste, dans quelques jours, à l’occasion du Grand-Prix des Pays-Bas 2017.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *