Le Mag Sport Auto

Moto Racer 4 : nos impressions, manette en main (PS4 et Xbox One)

C’est sur le plus important salon de jeux vidéo en Europe, la Gamescom de Cologne, que notre équipe a eu l’occasion de tester pour la première fois Moto Racer 4, chez Microïds. Un jeu de course de motos dans la plus pure tradition arcade qui se veut à la fois accessible et riche en adrénaline. Voici nos impressions après cette session de prise en main…

MotoRacer 4 : bitume ou terre, des sensations…différentes !

Moto Racer 4 revient cette année avec, dans sa besace, deux types de modes de jeux; les courses sur route ouverte et les compétitions de Motocross. Dans les deux cas, le titre de Microïds fait la part belle aux sensations de vitesse, tout en offrant plusieurs petites subtilités de gameplay de nature à enrichir l’expérience, manette en main. Et en pratique, les choses s’annoncent plutôt bien.

Sur route ouverte, nous nous retrouvons face à un soft qui rappelle, sous plusieurs aspects, des titres à la Need for Speed. L’on atteint, ainsi, de très hautes vitesses et un timing parfait (via une petite jauge et un curseur vous invitant à presser sur le bon bouton au bon moment) permet de s’offrir un boost supplémentaire qui génère un net regain de puissance et, donc, de sensations. Sur autoroute, avec le trafic environnant, les réflexes deviennent, ainsi, prépondérants, d’autant que la bataille avec les autres concurrents s’avère des plus virile, avec cette possibilité de donner des coups de coudes aux rivaux. Un système de points est par ailleurs au programme, afin de récompenser différents types d’actions.

Côté Motocross, les sensations de vitesse étant, logiquement, moins importantes, c’est du côté des sauts vertigineux que le plaisir de jeu est au programme avec, une fois encore, un système de points récompensant les figures, à condition de ne pas se vautrer lamentablement à la réception. Les tracés offrent différents chemins, plus ou moins courts, de quoi tenter de refaire son retard en prenant quelques risques.

Manette en main, le soft délivre rapidement sa dose de fun, quelle que soit la catégorie choisie et les différentes personnages ainsi que leurs motos disposent de personnalités propres ayant une influence sur les caractéristiques des motos. Facile à prendre en main, Moto Racer 4 semble bien parti pour réussir son coup, à condition que la durée de vie soit au rendez-vous, chose que nous jugerons lors du test final du jeu, plutôt réussi graphiquement par ailleurs.

Nous vous invitons, afin d’en apprendre plus sur le soft, à consulter notre preview plus complète en visitant notre site dédié aux jeux vidéo, juste ici :

Pré-test : Moto Racer 4, un air de Need for Speed ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *