Le Mag Sport Auto

NASCAR : Brad Keselowski, prince de Martinsville

Brad Keselowski et le Team Penske se sont imposés dimanche sur le « short track » de Martinsville. C’est la première fois depuis 2002 et le succès de Kurt Bush qu’une Ford remporte une course sur ce circuit.

Keselowski entre les embûches

Quelle façon de célébrer la millième course en NASCAR du Team Penske ! Après avoir remporté le QuikTrip 500 à Atlanta début mars, Brad Keselowski est le premier pilote de Cup Series à gagner deux courses cette saison. Le pilote de la numéro 2 est venu à bout de Kyle Bush dans les derniers instants de la course pour offrir à Ford son premier succès sur l’ovale depuis 2002.

C’est génial. Nous avons toujours bien roulé avec la Ford Miller Lite mais à chaque fois, il arrivait quelque chose, nous empêchant de gagner. Beaucoup de légendes se sont imposées ici, ça fait du bien de pouvoir les rejoindre et de repartir avec une horloge [le trophée du circuit, NDLR].

Kyle Bush était le solide leader de la course avec 274 boucles en tête sur 500. Mais à 40 tours du but, Brad Keselowski porte une attaque à l’intérieur que le numéro 18 ne parvient pas à contrer. Le champion 2015 doit se contenter de la deuxième place finale.

Sur le dernier run, je perdais trois dixièmes au tour. C’est comme ça que Brad a pu revenir et creuser l’écart sur la fin. Nous avons vraiment, vraiment, vraiment eu du mal. Je suis surpris d’avoir pu contenir Chase Elliott, mais bon, cette année nous ne parvenons pas à finir comme nous le souhaiterions.

Course en demi-teinte pour Kyle Larson. Le pilote du Chip Ganassi Racing partait en pole position mais n’est arrivé qu’en dix-septième position. Il conserve toutefois la tête du classement des « playoffs » devant Chase Elliott et Martin Truex Jr.

https://twitter.com/NASCAR/status/848660635923746816

Propos recueillis par nascar.com

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *