Le Mag Sport Auto

Renault F1 perd une place à Suzuka, surclassée par Haas

Le week-end dernier, au Grand-Prix du Japon de Formule 1, l’écurie Renault F1 aura d’avantage brillé côté paddock que côté piste. Le losange, sous le feu des projecteurs à Suzuka du fait du transfert de Sainz, n’a pas fait d’étincelles sur le circuit japonais. Au point de perdre la septième place du classement des constructeurs…

Formule 1 : Renault face à Haas

Si le Team Renault Sport F1 a probablement réalisé une bonne opération en recrutant Carlos Sainz avant même la fin de la saison, en matière de performances, c’est autre chose. Car depuis deux épreuves, la firme tricolore n’a pas inscrit le moindre point. La dernière arrivée dans le top dix est d’ailleurs à mettre sur le compte de Jolyon Palmer, sixième à Singapour. Ironie du sort, ce dernier vient d’être viré pour être remplacé par Sainz à compter du Grand-Prix des Amériques…

Alors face à Toro Rosso, au championnat des constructeurs, le losange réalise sans doute une bonne opération. Car même si l’équipe italienne compte dix points d’avance, le duo Gasly/Kvyat ne devrait pas peser bien lourd face au tandem Hülkenberg/Sainz. Par contre, c’est face à la combinaison Magnussen/Grosjean (Haas) que l’affaire s’annonce plus corsée…

Pour en revenir au Grand-Prix du Japon, après une qualification assez terne (Hülkenberg 11ème, Palmer 18ème, mais pénalisé), l’ Allemand devait à nouveau abandonner en raison d’un défaut de DRS alors que l’Anglais se classait 12ème, pas si loin des points mais en dehors du top dix malgré tout. Et clairement, compte-tenu des performances des Red Bull qui partagent le même moteur, le V6 français ne peut être incriminé, lequel ayant réalisé de gros progrès. C’est donc côté châssis que le développement semble stagner, situation pas anormale lorsqu’une saison touche à sa fin.

Néanmoins, Renault va devoir profiter de toutes les occasions particulières d’ici la fin du championnat pour récolter à nouveau des points face à Haas mais aussi, Williams, ses rivales directes sur la piste. Car le losange compte sur les primes de ce championnat pour régler une partie du dédommagement offert à Palmer pour son licenciement précoce. Et Sainz a probablement un rôle à jouer dans cette situation. Reste que l’ Espagnol est capable du meilleur comme du pire, propos que sa sortie de piste dans le premier tour du GP du Japon illustre parfaitement…

Recevez les résultats directement sur votre mobile en téléchargeant nos applis (système d’alertes possible) : applis Android et iOS (Apple)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *