Le Mag Sport Auto

Rossi s’offre le G.P d’Assen et revient au général : [Màj] la course [Moto GP]

Moto GP, 64ème pour Rossi

Excellente opération pour Valentino Rossi qui vient d’ s’imposer au Pays-Bas, sur le circuit d’ Assen. Après une belle empoignade avec Danilo Petrucci, Johann Zarco et Marc Marquez, l’ Italien a finalement pris le dessus sur l’ensemble de ses rivaux. Décramponné dans l’optique de la lutte pour le podium en fin d’épreuve, Zarco n’a malheureusement pas été en mesure de franchir le drapeau à damier dans le top 10, après un étonnant arrêt aux stands, dans les dernières boucles.

Moto GP : Loris Baz huitième à Assen !

La déception est grande pour les supporters tricolores, qui rêvaient de voir leur idole, Johann Zarco, faire retentir, à nouveau, la marseillaise sur un podium de Moto GP. Malheureusement, le poleman faisait les frais de son -surprenant- arrêt en fin de course pour terminer finalement 14ème, alors que le top 5 lui semblait accessible. Son idée, changer de moto afin d’anticiper l’arrivée de la pluie. Malheureusement, une pénalité pour vitesse excessive dans les stands finissait de le faire plonger dans le classement. N’oublions pas que le tricolore n’est encore qu’un rookie, l’erreur lui est donc permise, surtout après une séance de qualification aussi solide. En revanche, les nombreux soutiens de Valentino Rossi peuvent exulter, le pilote Yamaha ayant réussi une grande course mais, aussi et surtout, une excellente opération au championnat.

« C’est le métier qui rentre. Tout n’a pas été parfait aujourd’hui, mais le bilan du week-end est largement positif. Même celui de cette journée. J’ai pris un très bon départ et j’ai fait plus d’une dizaine de tours en tête. C’était vraiment une sensation agréable après avoir réalisé la pole samedi. Il y avait deux virages où j’étais un peu moins bien que les autres, mais globalement je me sentais bien et capable de rester dans le groupe de tête jusqu’à la fin. Et puis il a commencé à tomber quelques gouttes… Cela m’a perturbé, j’avais peur de chuter, je n’avais plus le même feeling. J’ai donc fait le pari de rentrer pour changer de moto. C’était trop tôt et l’équipe ne m’attendait pas. Du coup, le limiteur n’était pas enclenché et je suis ressorti trop vite. Ce qui m’a valu d’avoir à repasser par les stands. C’était la première fois que je me retrouvais à gérer ce genre de conditions, et je me rends compte que j’ai encore des choses à apprendre. Je l’ai dit, le bilan de cette journée demeure largement positif. J’étais compétitif et s’il n’avait pas plu j’aurais pu monter sur le podium« . Johann Zarco

En effet, la chute de Maverick Vinalès offrait une opportunité unique à l’ Italien, d’autant que Dani Pedrosa (un autre prétendant au titre) terminait en dehors du top dix (13ème) à Assen. Toutefois, Marc Marquez (Honda), à défaut de remporter l’épreuve, parvenait lui aussi à récolter de gros points dans l’optique du championnat. Troisième sous le drapeau à damier, l’Espagnol terminait juste derrière la Ducati de Petrucci. Andrea Dovizioso (Ducati) s’en sortait plutôt bien également en prenant la cinquième place, derrière Cal Crutchlow (Honda).

Jack Miller se classe sixième, suivi de Karel Abraham et de l’excellent Loris Baz, qui s’offre une belle remontée pour récolter les points de la 8ème place au guidon de sa Ducati. Iannone (Suzuki) termine 9ème devant les Aprilia et KTM d’Aleix et Pol Espargaro. Beau résultat au passage, pour KTM.

Au championnat du monde des pilotes, il y a du changement puisqu’ Andrea Dovizioso prend le pouvoir, grand jour pour Ducati ! Vinalès rétrograde au second rang avec, désormais, 3 points d’avance sur Rossi, lui même pointé à sept unités du leader. Et avec Marquez, 4ème à seulement 11 points de Dovizioso, la suite du championnat s’annonce particulièrement passionnante à suivre !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR