Le Mag Sport Auto

Vergne s’impose enfin ! Di Grassi coiffe la couronne – Formule E (course 2)

ENFIN ! Jean-Eric Vergne, champion des deuxièmes places cette saison a conjuré le mauvais sort ! Le Français remporte sa première victoire en Formule E, un premier succès pour sa jeune équipe également, Techeetah. L’autre grande nouvelle du jour concerne le championnat, puisque Lucas di Grassi s’offre le titre et succède, ainsi, à Piquet Jr et Buemi.

Formule E : eprix du Québec, la déroute des Renault eDams

Champion ! Alors que le titre semblait promis à Sébastien Buemi il y a quelques jours encore, c’est finalement Lucas di Grassi (6ème du jour, devant son coéquipier, Daniel Abt) qui s’est imposé au finish, après un week-end catastrophique pour le Team Renault eDams. Le Suisse paye, aussi et surtout, son absence sur l’ ePrix de New-York pour cause de championnat WEC. L’écurie tricolore se consolera toutefois avec le titre de champions des constructeurs, qu’elle remporte pour la troisième fois d’affilée. Le Team Audi Abt prend la deuxième place de ce classement.

Autre écurie en fête, Techeetah, qui réussit l’exploit de s’imposer dès sa première saison en Formule E. Jean-Eric Vergne y est, bien sûr, pour beaucoup. Après avoir gagné une place au départ, le tricolore a su gérer sa batterie mieux que quiconque, la clé de cette belle victoire. Deuxième après le changement de monoplace, JEV s’offrait la tête quelques tours plus tard après un dépassement sur Felix Rosenqvist. Le pilote Mahindra peut, toutefois, être satisfait. En effet, le Suédois, en terminant deuxième, assure sa troisième place au classement des pilotes. José-Maria Lopez offre un nouveau podium à DS/Virgin alors que son coéquipier, Sam Bird, finit quatrième, devant la Mahindra de Nick Heidfeld.

De son côté, la course de Buemi s’est résumée à un léger contact ayant entraîné un passage obligatoire aux stands. Malheureusement pour lui, la direction de course le contraignait à s’arrêter alors que l’élément de carrosserie incriminé venait tout juste de se détacher de sa monoplace. Mauvais timing pour un week-end définitivement noir, pour Buemi.  Côté tricolores, Stéphane Sarrazin (Techeetah) et Tom Dillmann (Venturi), complètent le classement et récupèrent quelques points supplémentaires au passage.

Rendez-vous dans quelques minutes avec le classement complet de cet ePrix du Québec de Formule E.

N’hésitez pas à télécharger nos applis afin d’être informés des résultats au plus vite, ou que vous vous trouviez : applis Android et iOS (Apple)

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *