Le Mag Sport Auto

WEC : Vaillante sur le podium des 6 Heures du Nurburgring !

Dimanche dernier, sur le Nurburgring, les Vaillante ont brillé. La Rebellion #31 de Julien Canal, Bruno Senna et Filipe Albuquerque a terminé deuxième à un tour du vainqueur.

La deuxième Vaillante engagée, la numéro 13, échoue à six petites secondes du podium. Au classement général, la première Vaillante est bien accrochée à la deuxième place. Le leader, la Jackie Chan DC Racing #38, compte encore 46 points d’avance.

6H du Nurburgring : Troisième podium de l’année pour la #31

Si Sébastien Buemi et José Maria Lopez avaient fait le déplacement ce week-end sur le Nurburgring, Nicolas Prost et Nelson Piquet Jr. sont restés courir en Formule E. Cela laissait donc deux places de libre dans les Rebellion #13 et #31. Le Portugais Filipe Albuquerque, pilote United Autosport en ELMS, remplaçait Prost dans la #31 et le Brésilien Pipo Derani, pilote Ford en GTE Pro, remplaçait Piquet dans la #13. Les deux nouveaux ont connu diverses fortunes. Si Albuquerque termine deuxième en LMP2, Derani reste aux portes du podium. L’équipage #13 est toujours aussi malchanceux. Leurs pilotes se classent quatrièmes, six secondes derrière le troisième, la Signatech Alpine #36. En revanche, c’est le troisième podium cette saison pour l’équipage #31.

Julien Canal, Vaillante Rebellion #31 : « Je suis globalement satisfait de notre course. Nous avons accueilli un nouveau pilote : Filipe Albuquerque. Nous avons eu un très bon feeling tous les trois et aussi en terme de réglage de la voiture. Une des clés de ce week-end pour gagner la course était le trafic en piste avec les autres compétiteurs. Le non-respect évident du drapeau bleu de certaines voitures qui ne jouaient pas le podium nous a coûté beaucoup de temps. Il nous faut aussi continuer de travailler pour rattraper les leaders Jota #38. Tout est encore possible pour le championnat ! »

Les deux Vaillante Rebellion avaient effectué un départ canon dans l’Eifel. Albuquerque et Derani ont par la suite effectué des relais solides pour maintenir leur LMP2 sur le podium. Malheureusement, la #13 perd le podium dans les dernières heures de course au profit de l’équipe Signatech. Ce n’est que partie remise pour les deux Vaillante Rebellion. Les voitures suisses courent encore après une première victoire cette saison et pourront prendre leur revanche le 3 septembre lors des 6 Heures de Mexico.

https://twitter.com/RebellionRacing/status/886970821184454656

Citation tirée du communiqué de presse officiel de Vaillante Rebellion.

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *