Le Mag Sport Auto

WRC-2 : Interview de Pavel Cherepin

WRC-2 Pavel Cherepin Protasov

Pavel Cherepin est le copilote de Yuriy Protasov en WRC-2 et WRC depuis 2014. Deux saisons passées avec le pilote ukrainien, deux saisons à jouer le titre en WRC-2. 4e en 2014 avec deux victoires et 3e cette saison avec une victoire, mais face à une plus grande concurrence, le duo ukrainien progresse dans l’univers du Championnat du Monde des Rallyes. Pavel Cherepin a accepté de répondre à nos questions après le Wales Rally GB où ils terminent 36e au général (et 12e de leur catégorie) après une sortie de route dans l’es10.

2015 : Une progression en WRC-2 et en WRC.

Le Mag Sport Auto : Quel est votre sentiment après le Wales Rally GB ? Votre abandon n’était pas le meilleur moyen de terminer la saison, n’est-ce pas ?

Pavel Cherepin : La situation au championnat n’est pas la meilleure mais c’est le rallye. Notre sortie est le résultat d’une casse mécanique (casse de la transmission). Tout le reste du week-end fut excellent.

LMSA : Après ce rallye, quel bilan tirez vous de votre saison 2015 ? Avez vous atteint vos objectifs ?

PC : Bien sûr, cela aurait été meilleur si nous avions gagné le WRC-2, mais nous devons admettre la qualité et l’expérience de nos adversaires, Nasser Al-Attiyah, Esapekka Lappi, Pontus Tidemand, Abdulaziz Al-Kuwari, Jari Ketomaa et bien d’autres. Et nous sommes capables d’être leaders face à d’autres pilotes talentueux. Ce qui est le plus important c’est le rythme. Nous sommes heureux que notre vitesse et notre rythme soient meilleurs qu’en 2014. Les expériences en WRC étaient également excellentes. Et en plus remporter une spéciale est une sensation vraiment grandiose.

LMSA : Vous avez eu l’opportunité de prendre le départ de certains rallyes avec une WRC, que retirez-vous de cette expérience ?

PC : Cette opportunité a pu nous permettre de mieux comprendre la vitesse et les multiples possibilités offertes par la voiture.

LMSA : Vous avez pu rouler en DS3 WRC et en Ford Fiesta RS WRC, quelles sont les principales différences entre les deux voitures ?

PC : La principale différence réside dans le fait que l’une provenait d’une team privée et l’autre d’un constructeur. L’attitude de ce dernier envers nous a été très importante. Tout expérience est bonne à prendre et elle permet d’apprendre toujours de nouvelles choses.

LMSA : Quels sont vos objectifs pour 2016 ? Allez vous disputer le WRC-2 ?

PC : Pour le moment notre plan est de décompresser après une longue et pas si facile saison. Plus tard, nous allons avoir des rendez-vous très importants et nous discuterons de notre avenir avec l’équipe Darnitsa Motorsport.

LMSA : Est-il possible de voir le Darnitsa Motorsport disputer des rallyes internationaux, notamment en ERC ?

PC : Je ne peux pas le dire, peut-être afin de faire des tests avant certains rallyes WRC.

LMSA : Comment se déroule la préparation d’un rallye WRC pour une équipe comme la vôtre ?

PC : Travailler avec une aussi grande et expérimentée équipe que M-Sport nous permet de nous concentrer que sur notre course et sur ce que nous devons faire, tout le reste est organisé dans le but de nous offrir un confort de course optimal.

LMSA : Quel rallye est le plus difficile pour vous en WRC ?

PC : Y a-t-il des rallyes faciles au calendrier ? 😉 Nous essayons d’apprécier chaque kilomètre de chaque spéciale dans notre extraordinaire aventure du WRC.

WRC Darnitsa Motorsport

For english speakers :

Le Mag Sport Auto : What’s your feeling after Wales Rally GB? Not the best way to finnish the season, isn’t it?

Pavel Cherepin :  Championship situation was not the worst. But it is rally. Our offroad was a result of technical issues with transmission all other was great.

LMSA : After this last rally, which assessment can you give us on this 2015 season? Did you reach your targets?

PC : Of course it could be much better to win WRC2 but we should admit the strength and experience of Nasser, Esapekka, Pontus, Abdulaziz, Jari and many others. We are among leaders with so many great drivers in the end of the day. But what is more important is pace. We are happy as our speed and pace is much higher than in 2014. WRC car experience also was great. Winnnig a stage overall is an awesome feeling.

LMSA : You had the opportunity to start some rallies with a WRC car, what did you take from this experience? 

PC : It helped us much in uderstanding the speed and possibilities of the car.

LMSA : You had the chance to start some rallies with a Citroën DS3 WRC or a Ford Fiesta RS WRC, what are the main differences between the two cars?

PC : The difference between private and factory’s teams attitude is much more important for us. Any experience is good as it gives something new to learn.

LMSA : What’s your plans for 2016? Did you compete WRC-2 again?

PC : Now we plan to recover from long and not easy season. Later we will have big meeting and discuss our future with Darnitsa Motorsport team.

LMSA : Is it possible to see Darnitsa Motorsport compete some others international events, like ERC, in the future ? 

PC : I wouldn’t say that. Maybe just as a tests before WRC events.

LMSA : How is a WRC going for a rally team, from the preparation to the finish?

PC : Working with such a great and experienced team as MSport you can concentrate only on sports issues as everything else has already been organized for your comfort.

LMSA : Which rally is the most difficult for you in the WRC?

PC : Is there any easy rally in calendar? 😉 We try to enjoy every kilometer of every stage in our great WRC adventure.

Un grand merci à Pavel Cherepin pour ses réponses et le temps qu’il nous a accordé. En espérant le revoir en WRC la saison prochaine aux côtés de Yuriy Protasov.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *