Le Mag Sport Auto

WRC 2017 : la Power Stage passe à 5 points !

wrc power stage c'est quoi

C’était une rumeur quasi confirmée, c’est désormais officiel. La Power Stage, ou l’ultime spéciale d’un rallye WRC, n’offrira plus 3 points bonus l’an prochain mais 5 points au vainqueur ! Les 5 premiers pilotes auront des points bonus.

Le règlement du WRC 2017 se dévoile.

Peu de changements par rapport au règlement de 2016 si ce n’est que la Power Stage offrira 5 points au vainqueur de la dernière spéciale du rallye. Le second en obtiendra 4, le troisième 3, le quatrième 2 et le cinquième 1 point. Une réhausse du barème de points donc qui permettra à un pilote de remporter au maximum 30 points sur un même rallye (25 + 5). Une nouveauté qui permettra aussi à un pilote passé par le Rally2 de gagner plus de points que le septième du classement général qui aurait fait tout le rallye ! Assez injuste…

La FIA joue aussi avec les mots. Désormais les World Rally Cars 2017 ne doivent plus être engagées directement par les constructeurs mais simplement « soutenues » par un constructeur. Une façon d’ouvrir les portes à un Team privé qui engageraient les Polo R WRC’17 la saison prochaine.

Suite aux soucis rencontrés cette année en Suède, la FIA a décidé de faire comme en Formule 1 où les points peuvent ne pas être attribués totalement si le GP est disputé à un certain pourcentage. En WRC, l’ensemble des points seront distribués de 75% à 100% du parcours effectué. 50% des points si les pilotes disputent entre 50 et 75% du parcours. 33% des points si le rallye se tient sur 25 à 50% du parcours. Enfin, ucun point si moins de 25% du parcours est disputé.

Nouvelles compétitions et obligations.

La FIA RGT Cup fait son grand retour. Après un an d’absence, elle sera organisée sur 5 manches européennes et réparties entre le WRC, l’ERC et le TER. On ne connaît pas les pilotes et les voitures qui pourraient s’y engager. Une chose est sûre elles devront être inscrites en catégorie RGT. Logiquement, François Delecour devrait être au départ du Monte-Carlo sur une Fiat 124 Abarth RGT.

En WRC-2 et en WRC-3, seuls 7 résultats sont nécessaires et 6 seront pris en compte pour le classement final. La nouveauté réside dans le fait d’être obligé de s’inscrire sur 3 rallyes pour pouvoir disputer les championnats WRC-2 et WRC-3. Ainsi, la présence au Rallye du Portugal, Rallye d’Allemagne et au Wales Rally GB seront indispensables pour espérer remporter ces « sous-catégories » du Championnat du Monde des Rallyes.

Enfin, pour le tout nouveau WRC Trophy, les pilotes n’auront qu’à nominer 7 rallyes du calendrier 2017 et les 6 meilleurs résultats seront retenus pour être titré.

Rendez-vous au Monte-Carlo (18-22 janvier) pour le début de cette saison 2017 du Championnat du Monde des Rallyes !

WRC 2017, dossier d’interviews sur l’avenir du rallye

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR