Le Mag Sport Auto

WRC, un début de Rallye du Portugal fou, fou, fou !

wrc latvala portugal 2017

Le WRC ne nous a plus habitué à ce genre de scénario depuis un bon bout de temps. Ici, le Rallye du Portugal a démarré de manière enflammée et pleine de suspense… avant que l’ES7 vienne faire le ménage dans ce beau spectacle.

WRC, un Rallye du Portugal très disputé !

7 spéciales, en comptant la SSS d’hier soir, 5 vainqueurs de spéciales différents et autant de leaders différents ! Quelque chose de très rare en WRC !Mais, c’était avant la fameuse « ES7 du Rallye du Portugal 2017 », Ponte de Lima 2, les 9 premiers se tenaient en 15s ! Un début de rallye très disputé, très éprouvant aussi et plutôt positif pour Sébastien Ogier. Le leader du championnat n’a pas perdu beaucoup de temps malgré le balayage. A l’issue de cette ES7 il est même troisième à 6s2 du leader !

Trop beau pour durer…

Dans l’ES7, Ponte de Lima 2 longue de 27kms46, le premier à déchanter fut Jari-Matti Latvala. Alors à 0.1s du leader, le finlandais a perdu ses freins dans le deuxième virage de la spéciale. Après quelques cavalcades, le finlandais a pu repartir mais avec quelques dégâts. Par souci de sécurité il a passé sa Toyota Yaris WRC en mode « routier ». Au final, plus de 5 minutes de perdues pour lui ! Derrière, série noire chez Citroën. Kris Meeke, qui venait de perdre la tête du rallye dans l’ES d’avant, a crevé et cassé sa suspension. Abandon et rally2 pour le britannique.

Toujours chez Citroën, Craig Breen a aussi dû faire face à la casse de sa suspension. Si l’irlandais reste quatrième au général, les deux SSS à venir pourraient lui faire perdre beaucoup de temps ! Enfin, Hayden Paddon est le plus à plaindre. Après un problème électronique ce matin sans gravité, la même chose s’est répétée dans l’ES7. Sauf que cette fois-ci, le néo-zélandais a perdu plus de 10 minutes ! Lui qui était en tête au deuxième intermédiaire voit son rallye ruiné par cette casse mécanique. Rageant quand on sait que Paddon était revenu troisième à 3s2 du leader dans l’ES6.

Au final, c’est Ott Tänak qui de retrouve en tête du Rallye du Portugal après six premières spéciales du jour et en attendant les deux SSS de Braga ce soir. Il devance Dani Sordo de 3s6 et Sébastien Ogier de 8s2.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *