Le Mag Sport Auto

WRC, Neuville gagne, Citroën pleure en Australie

WRC Thierry Neuville Rallye Australie 2017

Leader du rallye suite à l’abandon d’Andreas Mikkelsen, Thierry Neuville est allé chercher sa quatrième victoire de la saison. Le belge remporte le Rallye d’Australie 2017 et conforte son statut de vice-champion du monde 2017. Le pilote Hyundai aura été le meilleur « performer » de la saison avec le plus de spéciales remportées et le plus de rallyes gagnés. De quoi faire de lui le favori pour la saison 2018 du WRC, si la régularité suit.

WRC, Thierry Neuville remporte le Rallye d’Australie 2017

La météo aura été inhabituelle pour un Rallye d’Australie. C’est sous une pluie intense que s’est disputée cette ultime journée de la saison 2017 du WRC. Un terrain plus glissant qu’au Wales pour clôturer la saison. Si Jari-Matti Latvala avait fait la moitié de son retard en deux spéciales, Neuville a enfoncé le clou dans l’ES19. Avec l’annulation de l’avant dernière spéciale (ES 20), le belge était quasiment assuré de la victoire. Avec cette victoire, Thierry Neuville rejoint son compatriote François Duval au rang des vainqueurs du Rallye d’Australie. Duval y avait remporté sa seule et unique victoire en WRC en 2005 avec Citroën. Latvala est parti à la faute dans la Power Stage et l’ultime spéciale du rallye. Un abandon qui offre le premier podium de la saison pour Hayden Paddon ! Triste fin de saison pour Latvala qui réalisait sa meilleure saison…  Ce n’est pas la première fois que Jari-Matti part à la faute dans une dernière spéciale. Regrettable.

Sébastien Ogier remporte sa première Power Stage de la saison pour 1 dixième devant Tänak. L’estonien termine deuxième pour son dernier rallye avec M-Sport. Malgré un rallye délicat, une erreur et une pénalité, Ogier termine quatrième de ce Rallye d’Australie plein de rebondissements.

Chez Citroën, la fin de saison aura été noire. Après l’abandon de Kris Meeke lors de la deuxième journée alors qu’il était troisième, les deux autres pilotes ont fait de même dans l’ES18. Stéphane Lefebvre a tapé, arraché sa roue et abandonné alors qu’il était 9e. Pire encore, Craig Breen a fait la première grosse faute de sa saison. L’irlandais est parti en tonneaux dans l’ES18 alors qu’il était quatrième. Au final, seule Kris Meeke (grâce au Rally2) termine ce Rallye d’Australie 2017 à la huitième place.

Rovanperä prometteur avant 2018

En WRC-2, Kalle Rovanperä termine son premier Rallye d’Australie, où il était le seul pilote engagé. Malheureusement, suite à sa faute lors de la deuxième journée, le jeune finlandais n’aura pas su marquer son premier point en WRC.

Enfin, en WRC Trophy, Jourdan Serderidis est allé au bout du rallye. Pas de faute pour le premier (et dernier) champion du monde des rallyes en catégorie WRC Trophy. Il offre ainsi le titre à son fidèle copilote, Fred Miclotte. De même, il décroche son meilleur résultat au général en WRC : une onzième place. Fin de saison idéale pour le pilote grec. On le retrouvera l’an prochain au moins au Rallye d’Allemagne logiquement sur une Citroën C3 WRC !

Voici le classement final de cette ultime rallye de la saison. Rendez-vous l’an prochain pour une saison qui s’annonce très disputée et très ouverte !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *