Le Mag Sport Auto

WTCC : Chilton et Michelisz vainqueurs au Japon [MàJ]

La Race of Japan en WTCC n’a cessé d’être agitée ! La forte pluie a perturbée toutes les séances depuis le samedi. Et cette dernière est même venue à bout de la Course Principale, interrompue par le drapeau rouge. Exclu en Chine, Norbert Michelisz tire les marrons du feu à Motegi.

Qualifications agitées

Le week-end japonais commence mal pour Honda ! L’équipe a été exclue des résultats de la dernière course en Chine pour un système d’injection non-conforme. Et cela bouleverse le classement. Norbert Michelisz, revenu à deux points du leader Thed Bjork, plonge au classement. Le Hongrois est maintenant quatrième avec 32.5 points de retard. Et cela propulse Nicky Catsburg en troisième place, à 23.5 points de son équipier. Chez les constructeurs, Honda perd gros puisque le constructeur est maintenant deuxième à 11 points de Volvo.

Tiago Monteiro ne s’est toujours pas remis de son accident en test et c’est Esteban Guerrieri qui a été choisi par Honda pour le remplacer. Chevrolet a choisi le Suisse Kris Richard, 22 ans, vainqueur de l’European Touring Car Cup en 2016, pour remplacer Guerrieri. Les typhons en Mer de Chine ont perturbé le week-end en WTCC et c’est un circuit de Motegi détrempé qui accueille les pilotes. Cette nuit, Norbert Michelisz a dominé essais et qualifications. Le Hongrois devance Nicky Catsburg tandis que Thed Bjork n’a pas fait mieux que sixième.

Courses chaotiques !

C’est Kevin Gleason qui partait en tête lors de la Course d’Ouverture à Motegi. Mais au départ, c’est Tom Chilton qui surprend tout le peloton en s’emparant de la tête. Le Britannique n’a eu qu’à gérer par la suite pour remporter la course, devant la LADA du Français Yann Ehrlacher. Mais derrière, c’était relativement agité. Les mauvais élèves Nestor Girolami et Nicky Catsburg ont été pénalisés après avoir envoyé Michelisz et Michigami en tête à queue.

La deuxième course, la Principale, n’a pas fait long feu. La pluie a redoublé d’intensité au moment du départ et au septième tour de course, la voiture de sécurité est obligée d’intervenir. Malgré une course neutralisée, plusieurs pilotes quittent la piste ! La direction de course juge les conditions trop dangereuses et présente le drapeau rouge. La course ne reprendra pas. Profitant de sa pole, Norbert Michelisz remporte la course. Nicky Catsburg et Nestor Girolami complètent le podium. Thed Bjork parvient à gagner une position par rapport aux qualifications et se classe cinquième.

Mise à jour : Comme 75% de la course a été parcouru lors de la course 2, la totalité des points est attribuée. En empochant trente points, Michelisz remonte à la deuxième place au général, à 16.5 points de Thed Bjork. Catsburg et Monteiro sont P3 et P4. Tom Chilton pointe à la cinquième place et augmente son avance chez les indépendants.

https://twitter.com/FIA_WTCC/status/924533206384230401

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *