Le Mag Sport Auto

WTCC : Filippi en progrès avec le Sébastien Loeb Racing

En marge des victoires de Tom Chilton (course 1) et Thed Björk (course 2), John Filippi a réalisé de nets progrès à Monza en WTCC. Aux commandes de la Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing, le jeune pilote français y a décroché, en effet, une belle septième place. Outre ce résultat dans la course d’ouverture, Filippi s’est à nouveau classé dans les points en C2 en décrochant une dixième place. Belle moisson d’autant qu’il s’agissait de ses premiers points de la saison…

WTCC : Monza, nouveau départ pour Filippi

Au volant de l’ex-référence du WTCC, la Citroën C-Elysée, John Filippi a, semble-t-il, passer un cap. Sur le rapide circuit italien de Monza, notre tricolore a confié avoir progressé dans sa compréhension de l’auto et ses rapports avec l’écurie alsacienne, le Sébastien Loeb Racing. John nous livre ses sentiments après ce meeting :

« Alors que j’avais eu du mal à bien exploiter la voiture il y a deux semaines, cette fois-ci je sentais que c’était différent. Dès les premiers tours de roues, je prenais place dans le Top 5. Le chrono et les sensations étaient au rendez-vous. Mis en confiance, je décidais de tout tenter pour performer. Quitte à prendre des risques. Dès le début des qualifs je tentais un premier coup : gérer mes pneus en Q1 pour décrocher une 10ème place en Q2. Un pari qui a failli se révéler gagnant… A deux centièmes près. Mais loin de me refroidir, je décidais de pas bouger ma stratégie d’un iota lors de la course 1.

Parti en 13ème position, je devais impérativement me montrer offensif dès le départ pour entrer dans les points. C’est pourquoi dès le premier virage je rattrapais les trois pilotes devant moi en prenant l’extérieur. Un choix risqué – car il m’exposait à une sortie de piste – mais payant. Confiant, je doublais encore un concurrent à la sortie de ce virage. Désormais 7ème, à la faveur de quelques faits de course (abandons…), je dus me résigner à cette place ne parvenant pas à prendre le dessus sur Tom Coronel.

Insatiable, je n’avais qu’un souhait : faire aussi bien voire mieux en C2. D’autant plus que les problèmes de stabilité perçus en C1 ont été corrigés entre les deux courses. Une fois de plus je décidais de doubler par l’extérieur dès le premier virage ; mais sans succès. Toutefois il en fallait plus pour me dissuader. Et au terme d’un duel serré, je décrochais finalement la 10ème place aux dépens de… Tom Coronel !

En trois semaines, l’équipe et moi-même avons beaucoup progressé dans notre connaissance mutuelle et dans la performance. Même s’il est trop tôt pour tirer des conclusions hâtives, j’espère que cette course constituera l’acte fondateur de cette saison.

Désormais, rendez-vous à Budapest avec mon mot d’ordre habituel : tout donner !« 

Prochain rendez-vous pour John Filippi et l’ensemble du plateau du WTCC 2017, sur le tracé de Budapest (Hongrie), du 12 au 14 mai prochains.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *