Le Mag Sport Auto

24 Heures du Mans : Toyota fait le doublé en qualifications

WEC : La Toyota #7 l'emporte à Silverstone 2019

Sans surprise, Toyota a verrouillé la première ligne des 24 Heures du Mans. Graff est en pole en LMP2, imité par Aston Martin et Porsche en GTE Pro et Am.

Pour la 3ème année consécutive, les Toyota TS050 Hybrid s’élanceront depuis la première ligne aux 24 Heures du Mans. Mais à l’inverse de 2018, la n°7 a devancé le n°8. Kobayashi, Conway et Lopez ont en effet signé un 3’15’’497 suffisant pour prendre la pole. Largement, même, car la voiture soeur a été devancée de plus de 4 dixièmes.

La surprise vient en revanche sur la seconde ligne, où la #17 du SMP Racing s’est montrée extrêmement à son aise avec un 3’16’’159. Tour à mettre au crédit de Stéphane Sarrazin, le prototype russe ne rend que 2 dixièmes à la seconde Toyota !

Un tout petit peu plus loin se trouve la Rebellion #3, en 3’16’’404, devant la BR1 #11 et l’autre Rebellion #1. Attention, les deux voitures Suisses ont d’ailleurs connu des alertes et des casses mécaniques. Pas de quoi rassurer avant la course.

De surprise il est également question du côté du LMP2. Tenant la pole jusqu’au bout des qualifications, le Graff Racing a été disqualifié pour avoir manqué la pesée. La pole position revient donc à François Perrodo (TDS Racing) de 3 dixièmes devant Roberto Gonzalez (Dragonspeed). L’Alpine #36 est 3ème, à 5 dixièmes.

Aston Martin et Porsche en GTE Pro et Am

 

En GTE Pro, le suspens est total. Si la pole revient à l’Aston Martin #95 grâce à un 3’48’’000 de Nicki Thiim, les écarts sont infimes. Première poursuivante, la Ford #67 est à peine plus d’un dixième derrière (3’48’’112, Harry Tincknell). Troisième, la Corvette #63 est plus loin, en 3’48’’830.

Ce résultat est quoi qu’il en soit positif pour l’ACO, qui place 3 constructeurs différents aux 3 premières places. Une chose on le sait, extrêmement compliquée, cela demandant une BoP travaillée. Cette dernière ne doit cependant par ravir tout le monde, notamment Porsche et BMW, 4ème et 5ème. Pire pour Ferrari, qui partira bien plus loin, 8ème.

Mais Porsche se venge en GTE Am. La domination du constructeur Allemand est en effet totale à l’issue des qualifications. Trois 911 RSR de Stuttgart sont aux 3 premiers rangs. Carton plein pour le Dempsey-Proton Racing, dont la #88 devance la #77. Le trio germanique est complété par la #86 du Gulf Racing.

Place maintenant au warm-up. Dernière séance avant-course, cette dernière prendra place à partir de 9h00. Une séance à suivre en direct sur les chaînes du groupe Eurosport.

Le top3 de chaque catégorie aux qualifications des 24 Heures du Mans 2019

LMP1

  1. Toyota #7 : Conway / Kobayashi / Lopez – 3:15.497
  2. Toyota #8 : Buemi / Nakajima / Alonso – 3:15.908
  3. SMP Racing : #17 Sarrazin / Orudzhev / Sirotkin – 3:16.159

LMP2

  1. TDS Racing #28 :  Perrodo / Vaxiviere / Duval – 3:25.345
  2. DragonSpeed #31 : González / Maldonado / Davidson – 3:25.667
  3. Alpine #36 : Lapierre / Negrão / Thiriet – 3:25.874

GTE Pro

  1. Aston Martin #95 :  Thiim / Sorensen / Turner – 3:48.000
  2. Ford #67 : Priaulx / Tincknell / Bomarito – 3:48.112
  3. Corvette #63 : Magnussen / Garcia / Rockenfeller – 3:48.830

GTE Am

  1. Porsche #88 : Hoshino / Roda / Cairoli – 3:51.431
  2. Porsche #77 : Campbell / Ried / Andlauer – 3:51.645
  3. Porsche #86 : Wainwright / Barker / Preining – 3:51.944

https://twitter.com/24heuresdumans/status/1139300713689952257

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR