Le Mag Sport Auto

24 Heures Series : IDEC Sport avec 2 voitures en 2018

L’écurie IDEC Sport annonçait, il y a quelques jours, son planning pour la saison 2018 des 24 Heures Series. Programme comportant notamment et comme la saison dernière, l’engagement de deux voitures.

Continuer sur les acquis de 2017

Après une saison plus ou moins glorieuse, marquée par malchance et réussite, l’écurie de Paul et Patrice Lafargue a décidé de continuer sur les bases solides de 2017 pour cette saison.

Nous retrouverons donc la même Porsche 991 Cup que celle engagée l’an dernier. A son volant, les mêmes pilotes que la saison dernière seront également présents. Ainsi, nous pourrons voir évoluer dans cette voiture David Abramczyk, Romain Vozniak, Stéphane Adler et Michael Blanchemain. Rappelons que l’an dernier, cet équipage avait réussi à atteindre la 3ème place de la catégorie SP2 confirmant, si besoin en était, le bon niveau de l’écurie et de ses pilotes.

Et si rien ne bouge vraiment chez IDEC (pilotes, voiture,…), c’est au niveau du championnat que la situation va se corser un peu pour cette Porsche. En effet, cette année, l’équipage ne sera plus engagé en catégorie SP2, mais en catégorie « Amateur ». Cela dit, vu les résultats de l’an dernier, cette Porsche pourrait se battre contre les voitures de la catégorie « Pro »…

Outre cette sérieuse cliente à la victoire de classe dans ce championnat, elle ne sera pas la seule voiture engagée par IDEC Sport dans ce championnat. En effet, nous verrons évoluer, comme l’année dernière, dans la catégorie « A6-Pro » une Mercedes AMG GT3. Cette dernière sera toujours pilotée par Paul et Patrice Lafargue, qui retrouveront à nouveau Dimitri Enjalbert, présent depuis la création de l’écurie.

Cet équipage qui a su briller l’an dernier avec, notamment, un podium au Mugello, a beaucoup joué de malchance en raison de casses mécaniques à répétition. Cette année, après une fiabilisation de la voiture, tout laisse à penser que le trio pourrait se hisser dans le top 5 voire, pourquoi pas, sur le podium. C’est en tout cas l’objectif qu’IDEC Sport se fixe.

La performance et le plaisir, moteurs de cette écurie

Avec deux voitures fiables (on l’espère en tout cas), deux équipages rapides et compétents et une expérience très importante du championnat, les performances devraient être au rendez-vous pour IDEC Sport. La performance, c’est d’ailleurs l’un des principaux objectifs d’IDEC Sport cette saison. La fiabilisation de la Mercedes AMG-GT3, le changement de classe de la Porsche 991 Cup…Tout cela donne des envies de bons résultats aux pilotes comme aux dirigeants. Et il serait dommage, en effet, que ces investissements ne portent pas leurs fruits.

D’autant que l’équipage de la Mercedes AMG GT3 est clairement composé de trois des plus rapides pilotes de ce championnat, comme nous l’assure Dimitri Enjalbert :

« Paul doit être considéré comme un pilote pro. Il progresse sur des détails et il est très rapide (…) Du côté de Patrice, il est aussi à l’aise dans un proto qu’une GT et il le prouve en étant le gentleman driver le plus rapide en 24 Heures Series ».

Mais même s’ils peuvent espérer jouer dans la cour des grands cette année, les résultats ne représenteront pas le seule objectif de l’IDEC Sport pour 2018. En effet, toujours d’après Dimitri Enjalbert :

« On a pris énormément de plaisir tout au long de l’année (2017) et cela va continuer en 2018. C’est la vision du sport automobile chez IDEC Sport ».

Le plaisir donc, une pièce maîtresse de la philosophie de cette équipe. Gageons que tous les éléments cités se combineront pour former une année 2018 à ne pas oublier chez IDEC Sport. Année qui s’annonce, de plus, chargée par l’engagement d’un proto LMP2 aux 24 Heures du Mans piloté par Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et un troisième pilote inconnu à ce jour.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR