Le Mag Sport Auto

24H de Daytona, Cadillac du début à la fin, Ford et Porsche en GT

Cadillac Win

Les 24 Heures de Daytona 2017 auront tenu en haleine les spectateurs jusqu’au bout des 659 tours bouclés par le vainqueur. Les deux Cadillac de tête se sont affrontées jusqu’au drapeau à damier,= avec en prime un accrochage sans dommages. Chez les GT avec les trois premiers dans le même tour et en moins de 2 secondes, la lutte a été splendide, d’abord entre la Ford GT de tête et la Porsche, puis entre la Porsche et la Ferrari, qui revenait. L’édition 2017 a tenu toutes ses promesses. C’est l’équipe Wayne Taylor Racing avec la Cadillac Dpi qui s’impose.

Cadillac a écrasé la concurrence. Sans soucis de boîte de vitesses pour la 31 du team Action Express Racing, le triplé était au bout. Le meilleur des autres en prototype, c’est la Riley MK, pas la plus rapide, mais d’une très grande fiabilité et que se classe 3e à un tour du vainqueur. Côté LMP2, les Oreca 07 ont sauvé l’honneur malgré quelques pépins de jeunesse pour celle de Rebellion Racing. Du côté de Ligier, la JS P217/PR1 de l’équipe Mathiasen Motorsports a connu de nombreux soucis techniques qui ont énormément retardé sa course. Mais c’est finalement la Nissan-Onroak qui termine 4e à trois tours des leaders, l’autre surprise de cette grande boucle pour une voiture nouvelle.

Du côté des Prototype Challenge, c’est la Bérézina, 14e pour la formation Performance Tech Motorsports, et seulement 32e la seconde « PC » celle de BAR1 Motorsports. Cette catégorie s’est surtout faite remarquer pour ses nombreuses sorties de piste. Des voitures nerveuses et difficiles à conduire.

Cadillac, Ford, Porsche, Ferrari, luttent jusqu’à la fin

En GTLM la bataille a été somptueuse du début à la fin, Ford, Porsche et Ferrari se sont affrontés à couteau tiré. BMW, qui faisait ses débuts, est resté en retrait, mais termine l’épreuve. Corvette était légèrement en retrait par rapport aux trois constructeurs de tête. Ford partait avec un avantage, celui du nombre, avec quatre voitures engagées contre deux Porsche, deux Corvette et une Ferrari. À 40 minutes de la fin de l’épreuve, les six premiers, quatre constructeurs différents, étaient séparés uniquement par 4 secondes. Un final au sprint, remporté de façon brillante par Ford, qui a résisté aux très nombreuses attaques de la Porsche dans la dernière demi-heure. Cette dernière, ayant sans aucun doute usé sa gomme, a du ensuite résisté aux assauts répétés de la Ferrari en 3e positions.

Porsche en plus de la seconde place en GTLM, s’offre la victoire en GTD avec la voiture de l’équipe Alegra Motorsports qui termine à un cheveu devant l’Audi R8 Montaplast by Land Motorsport. 3e, nous retrouvons la Mercedes-AMG pour ses débuts, la marque à l’étoile avait fait de très mauvaises qualifications mais elle a su se sortir de toutes les embûches de la course. Les Ferrari GT3 ont abandonné, l’Aston Martin a été transparente et les Lamborghini Huracan monopolisent les dernières places.

Les 24 Heures de Daytona 2017 ont confirmé leur stature de course de classe mondiale avec un spectacle à la hauteur des enjeux. Les résultats complet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR