Le Mag Sport Auto

Alonso victime de son embrayage à Indy 500

Fernando Alonso en habits Toyota

Fernando Alonso a été victime d’un problème d’embrayage aux 500 Miles d’Indianapolis. L’Espagnol devait repartir manuellement des stands, avec les mécaniciens le poussant.

Fernando Alonso a souffert, dimanche 23 août, lors des 500 Miles d’Indianapolis. Hors du coup en qualifications comme en course, l’Espagnol a de plus été handicapé par un problème d’embrayage. De quoi lui faire perdre de longues secondes aux stands.

Fernando Alonso imite Graham Hill… ou presque

L’Espagnol devait en effet compter sur l’aide de ses mécanos pour repartir en course après chaque pit-stop. Des relances à l’ancienne, à l’image de celles des pilotes des années 60, notamment Graham Hill.

On sait qu’Alonso cherche à imiter ce dernier dans sa quête de la Triple Crown (victoire aux 24 Heures du Mans, au Grand Prix de Monaco et à Indy 500, Ndlr). S’il n’a pas encore atteint cet objectif, on peut se dire en plaisantant que le Taureau des Asturies repartait au moins des stands comme lui !

Nando satisfait de sa prestation

Malgré ces difficultés et sa 21e position finale, Fernando Alonso ne semblait en tout cas pas déçu de sa prestation. Après une casse en 2017 et une non-qualification en 2019, l’Espagnol a au moins complété la course entièrement. Nul doute que l’expérience prise comptera dans le futur. Car le futur pilote Renault F1 compte bien revenir à Indy 500. À 39 ans, il a encore le temps (Takuma Sato, vainqueur dimanche dernier, est âgé de 43 ans, Ndlr).

Il devra malgré tout attendra la fin de son contrat avec Renault en Formule 1, pour se réengager dans la plus grande course IndyCar. L’équipe au losange veut l’Espagnol pour elle seule. « Une fois qu’il sera avec nous, c’est pour de bon et pour un moment. Pas de distractions » a confirmé Cyril Abiteboul directeur général de Renault F1, dans des propos rapportés par motorsport.com.

Il faudra donc attendre pour voir Fernando Alonso participer et peut-être s’imposer dans cette course, pour remporter la Triple Crown. Cela ne vous empêche pas de vous replonger dans l’Indy 500 2020, remporté par Takuma Sato.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR