Le Mag Sport Auto

Bonato double la mise au Rallye Mont-Blanc Morzine !

Bonato double la mise au Rallye Mont-Blanc Morzine !

Après une interruption de presque 6 mois, le Championnat de France des Rallyes Asphalte était de retour ce week-end avec la deuxième manche de la saison : le Rallye Mont-Blanc Morzine ! Yoann Bonato, vainqueur au Touquet, a été le plus fort sur cette épreuve qu’il remporte pour la quatrième fois de sa carrière. Mais la vraie star du week-end, c’est l’Alpine A110 R-GT qui a décroché son premier podium !

Bonato et l’Alpine A110 R-GT brillent au Rallye Mont-Blanc Morzine 2020 !

Yoann Bonato est désormais à une victoire du record du regretté Philippe Bugaslki sur le Rallye Mont-Blanc Morzine. Une épreuve qu’il n’a perdu qu’une fois depuis 2016, c’était l’an passé face à Yohan Rossel (futur champion de France). Pourtant, dans l’ES1, c’est l’Alpine A110 R-GT d’Emmanuel Guigou qui avait surpris tout le monde en décrochant le scratch et en s’installant en tête. Et ce, devant Bonato et une autre A110, celle de Laurent Pellier. Mais dès l’ES2, Yoann Bonato s’est installé en tête du rallye pour ne plus jamais la quitter.

A l’arrivée, Bonato s’impose avec 10 petites secondes d’avance sur Quentin Gilbert. Doublé de C3 R5 devant la surprenante Alpine A110 R-GT. Pour la première manche de l’Alpine Trophy, huit A110 R-GT étaient au départ. 8 sont à l’arrivée dont 4 dans le top 20 et 2 dans le top 10 ! Sur le podium, Emmanuel Guigou offre le tout premier podium à l’A110 dans sa version rallye. Une performance qui ne passe pas inaperçue. 11e au Touquet, François Delecour a eu plus de mal sur ce Rallye Mont-Blanc Morzine. L’ancien pilote officiel Ford ou encore Peugeot en WRC termine 17e au général.

Les Polo de Quentin Giordano et Ludovic Gal complètent le top 5 de ce Rallye Mont-Blanc Morzine 2020 juste devant l’Alpine A110 de Laurent Pellier. Pour ses retrouvailles avec le rallye, Jérôme Grosset-Janin place la Polo Gti R5 du Sébastien Loeb Racing au dixième rang. Pas mal après des années d’absence !

Jérémy Cretien, au volant d’une DS3 WRC, remporte le Groupe A mais termine 20e du rallye. Il devance d’ailleurs la Peugeot 208 Rally 4 de Matthieu Francesci qui gagne en Volant Peugeot. Le F2000 est remporté par Ludovic Jeudy (Peugeot 205 Gti 1.9), 27e du général. Le Groupe N voit la victoire d’Arnaud Gautier (Subaru Impreza STi N15). Pauline Dalmasso (Peugeot 208 R2) décroche la victoire dans le trophée féminin.

Prochain rendez-vous du Championnat de France des Rallyes Asphalte 2020, le Rallye Coeur de France fin septembre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR