Le Mag Sport Auto

Craig Breen triomphe au Rallye d’Ypres !

Craig Breen triomphe au Rallye d’Ypres !

L’ancien pilote de Citroën Racing en WRC continue d’enchaîner les victoires cette saison dans son « tour d’Europe ». Après le mythique San Remo il ajoute le célèbre et difficile Rallye d’Ypres à son palmarès. Au volant d’une Volkswagen Polo Gti R5, Craig Breen a été irrésistible en Belgique et s’offre une superbe victoire.

Craig Breen domine Abbring au Rallye d’Ypres. Neuville remporte le « Masters ».

Si Kévin Abbring a été le premier leader du 55e Rallye d’Ypres, Craig Breen a pris la tête de l’épreuve dès l’ES4. Le temps de s’adapter à sa nouvelle monture, la Volkswagen Polo Gti R5. Après, l’irlandais a enchaîné les temps scratch. Au final, il remporte le plus célèbre des rallyes belges avec 45s7 d’avance sur Kévin Abbring, lui aussi sur Polo Gti R5. C’est même un triplé de Polo puisque Kris Princen complète le podium au volant de la petite dernière de chez Volkswagen Motorsport. Preuve que les soucis d’incendie sont résolus et que la machine à gagner allemande a envie de tout dominer cet été ! Pour son grand retour, Fast Freddy décroche une belle quatrième place. 3 ans après son dernier Rallye d’Ypres, Freddy Loix impressionne toujours et a su jouer la carte de la régularité et de l’expérience pour décrocher une belle quatrième place. L’ancien pilote du WRC est la seule Skoda Fabia R5 du top 5. En effet, Davy Vanneste place sa Polo orange au cinquième rang. Comptant toujours pour le championnat britannique des Rallyes, Ypres voit Matt Edwards (6e au général) gagner devant Tom Cave (7e) et Alex Laffey. A noter les abandons de Rhys Yates et Martin McCormack tous deux sur Skoda Fabia R5 et ayant abandonné après une sortie de route. Yates était en tête de la délégation britannique avant d’abandonner. On notera la dixième place Kévin Demaerschalk, le pilote J-Motorsport, sur ce Rallye d’Ypres 2019. Le jeune espoir belge, copiloté par Lara Vanneste, a même remporté les trois dernières spéciales du rallye sur sa Citroën C3 R5. Il est même le seul pilote d’une C3 R5 à termine l’épreuve belge. Aussi, la nouveauté de cette année était le lancement d’un Rally Masters. Une nouvelle épreuve de doublure réservée aux WRC actuelles ou passées. Thierry Neuville y était engagé au volant de sa Hyundai i20 Coupé WRC. Le belge a logiquement gagné l’épreuve. Il devance Paul Lietaer et son Ford Escort RS Cosworth de plus de 8 minutes. Venu avec une Ford Fiesta WRC officielle, Bryan Bouffier a dû abandonner après la première journée de course. Craig Breen s’est envolé pour la France après sa victoire belge afin de disputer le deuxième round de la première manche du TitansRX. Néanmoins, l’irlandais n’est pas parvenu à gagner à Essay malgré de belles performances en manches qualificatives. On a hâte de le retrouver au Rallye de Finlande au volant de la troisième Hyundai i20 WRC !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR