Le Mag Sport Auto

Dakar 2018, étape 13, la malchance de Peterhansel et de ten Brinke !

Dakar 2018 Peterhansel 3008 dkr maxi

Avant dernière étape de ce Dakar 2018, cette double spéciale entre San Juan et Cordoba a fait du ménage, et ce dans toutes les catégories. Stéphane Peterhansel perd sa deuxième place et tombe au 4e rang. Bernhard ten Brinke abandonne non loin de l’arrivée, et Frederico Villagra renonce avant d’arriver chez lui. Voici le résumé de cette 13e étape du 40e Dakar.

Dakar 2018, le doublé Peugeot Sport s’envole, ten Binke abandonne.

Dans la catégorie auto, le podium a totalement été remanié. Tout d’abord, en début de première spéciale, Stéphane Peterhansel est allé taper un arbre. Direction assistée cassée et pouce luxé pour « Mr Dakar ». A l’arrivée, plus d’une heure de perdue sur le vainqueur du jour. Tombé 5e au général, le français va remonter une place grâce à un autre coup du sort. En effet, la révélation de ce Dakar 2018, Bernhard ten Brinke, alors 3e, a dû abandonner sur casse moteur ! Une déconvenue de plus pour Toyota Overdrive et un final cruel pour le pilote néerlandais copiloté par Michel Perin. Par la même occasion, le pilote Toyota laisse filer la victoire d’étape à son coéquipier, Nasser Al-Attiyah.

Le qatari remonte à une deuxième place au général et reprend plus de 18 minutes à Carlos Sainz. Désormais, il y a 46 minutes entre les deux hommes. Un gap trop énorme mais en cas de casse mécanique… on ne sait jamais. Chez Peugeot Sport, on allume les cierges et on prie. L’espagnol conjurerait le sort de la meilleure des façons avec une victoire après 5 abandons consécutifs !

Aujourd’hui, triplé Toyota avec Al-Attiyah devant Lucio Alvarez (+11mins) et Giniel De Villiers (+13mins). 4e, Jakub Przygoński place son 4×4 Mini devant le buggy Mini de Mikko Hirvonen. Sainz est 6e, Despres 10e à plus d’une demi-heure et Peterhansel 20e à plus d’une heure.

Chez les camions, coup de théâtre ! Alors que la bataille faisait rage entre Eduard Nikolaev et Frederico Villagra, l’argentin a dû abandonner sur casse mécanique. Cruelle désillusion pour le pilote Iveco qui espérait arriver en héros national chez lui, à Cordoba. L’ancien pilote WRC aura peut-être trop poussé son Iveco à la poursuite du Kamaz Master de Nikolaev. De ce fait, le russe se retrouve large leader de la catégorie avec un petit peu moins de 4h sur son dauphin. Il remporte la spéciale 50s devant son coéquipier.

Dakar 2018, en route vers la 17e victoire de KTM !

Chez les motards, la grosse info vient de l’abandon de Ricky Brabec. L’américain, alors 4e, ne verra pas Cordoba. Son moteur a pris feu durant la première spéciale de cette 13e étape. Par contre, l’autre Honda, de Kevin Benavides, file vers une belle deuxième place. L’argentin prive KTM d’un triplé sur cette treizième étape et conforte sa place de dauphin au général. Toby Price remporte l’étape mais ne reprend pas assez de temps à Benavides. Il reste 5 minutes entre les deux pilotes. L’australien tentera, peut-être, le tout pour le tout lors de l’ultime et « petite » étape de ce Dakar 2018.

Antoine Meo termine troisième du jour devant le leader, Matthias Walkner. Deux petites erreurs coûtent la victoire au français qui aura réalisé un très bon Dakar. Johnny Aubert termine 6e du jour et conforte sa superbe sixième place au général.

Rendez-vous demain pour la 14e et dernière étape de ce Dakar 2018. Une boucle de 120kms, sur des pistes typées WRC, pour clôturer ce 40e Dakar !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR