Le Mag Sport Auto

Dakar 2018, en gagnant l’étape 5, Stéphane Peterhansel s’envole vers la victoire

Dakar 2018 Peterhansel 3008 DKR Maxi

Certes, le Dakar est encore long et n’est pas terminé. Mais, avec l’abandon de Sébastien Loeb et les déboires de Nasser Al-Attiyah, on se demande ce qui pourrait empêcher Mr Dakar de remporter le Dakar 2018, soit sa 14e victoire sur cette mythique épreuve ! En moto, c’est beaucoup plus ouvert ! Les écarts se resserrent et Adrien Van Beveren reste en tête.

Sébastien Loeb abandonne, Stéphane Peterhansel caracole en tête du Dakar 2018

Comme vous avez pu le voir aujourd’hui, Sébastien Loeb a connu un enfer aujourd’hui. Tout d’abord en perdant du temps, puis en abandonnant dans la foulée. Lui qui restait en lice pour la victoire clôture son aventure Dakar de la plus mauvaise manière possible. L’occasion pour Stéphane Peterhansel de se donner encore plus d’avance au général. Carlos Sainz a perdu du temps sur son coéquipier aujourd’hui, 18 minutes exactement. Désormais, il y a 31 minutes d’écart entre les deux pilotes Peugeot Sport !

Chez Toyota, le calvaire continue. Nasser Al-Attiyah s’est ensablé avant de connaître des soucis mécaniques. 24 minutes de perdues et désormais le qatari pointe qu quatrième rang à plus d’une heure et 20 minutes de Peterhansel. Deuxième du jour, Bernhard Ten Brinke sauve un peu la maison Toyota. En plus, le néerlandais monte sur le podium devant le qatari ! Giniel De Villiers reste dans le top 5 est complète un tiercé non gagnant de Toyota. 7e du jour, Al-Qassimi continue de remonter au classement.

Eugenio Amos a cassé son buggy à quelques kilomètres de l’arrivée. Lui qui aurait pu s’offrir un superbe résultat aujourd’hui, l’italien termine la journée en poussant sa voiture. Plus de 40 minutes de concédées à Peterhansel. Au général, il perd trois places et se retrouve 7e. A noter, Yazeed Al-Rahji a planté son buggy Mini… dans la mer ! On ne sait pas comment il a fait, mais le saoudien l’a fait !

En moto, la bataille est intense

Adrien Van Beveren a limité la casse même s’il a ouvert la route. Le français termine 5e de l’étape à 14 minutes de Joan Barreda. L’espagnol a survolé l’étape du jour. L’occasion, pour lui, de remonter un peu au classement après ses 29 minutes de perdues hier. Matthias Walkner termine deuxième et revient à 14 secondes (!) de Kevin Benavides dauphin de Van Beveren au général. Les trois premiers se tiennent en 1 minute 14 ! Épatant.

Aussi, du côté des camions, Eduard Nikolaev conforte son statut de leader face à Frederico Villagra. 58 minutes séparent les deux hommes. Enfin, dans la catégorie quad, Nicolas Gavigliasso remporte l’étape devant Ignacio Casale. Ce dernier conforte son statut de leader suite à l’abandon du russe Kiriakin.

Rendez-vous demain pour la sixième étape entre Arequipa et La Paz. Changement de pays donc, direction la Bolivie ! Reste à savoir si le classement auto évoluera encore demain. Peterhansel se fera-t-il piéger à son tour ? Début de réponse dès demain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR