Le Mag Sport Auto

Dakar 2019, le Tour du Pérou célèbre ses lauréats à Lima !

Dakar 2019, le Tour du Pérou célèbre ses lauréats à Lima !

En ce jeudi 17 janvier 2019, la 41e édition du Dakar se termine. Les survivants de cette édition 100% péruvienne sont arrivés à Lima (capitale du Pérou). Une dernière étape de 112kms a permis à Toby Price d’aller chercher une deuxième victoire pendant que les autres confortaient leur succès dans les autres catégories. Ainsi, Nasser Al-Attiyah (copiloté par Mathieu Baumel) a remporté son troisième Dakar. Eduard Nikolaev (Kamaz) s’offre un quatrième succès dans la catégorie Camion. Le chilien Francisco « Chaleco » Lopez s’offre un succès mérité en SxS après deux podiums à moto. En Quad, l’argentin Nicolas Cavigliasso confirme son superbe Dakar 2018 (2e) et remporte cette 41e édition. Enfin, Edwin Straver remporte la catégorie Malle Moto !

Dakar 2019, victoire d’étape pour Sainz, triomphe pour Toyota et Al-Attiyah !

Vainqueur du Dakar l’an passé, Carlos Sainz s’offre la dernière étape de ce Dakar 2019. Le nouveau pilote Mini aura connu un rallye difficile et s’offre un petit lot de consolation avec cette victoire d’étape. Il devance Sébastien Loeb (Peugeot 3008 DKR) de 42s et Cyril Despres (Buggy Mini) de 2mins 31secondes. Certains pilotes ont voulu y aller « tranquille » afin d’être certains de rallier l’arrivée à Lima. C’est ainsi que Benediktas Vanagas (Toyota) termine quatrième aujourd’hui. De quoi lui offrir une belle onzième place au général, son meilleur résultat sur un Dakar ! Nasser Al-Attiyah termine 12e de cette 10e étape et décroche son troisième succès sur le Dakar, le deuxième avec son coéquipier Mathieu Baumel. C’est aussi la toute première victoire de Toyota sur le Dakar ! Un succès après lequel l’équipe courrait depuis de nombreuses années.

Nani Roma (6e aujourd’hui) termine deuxième de ce Dakar 2019. Il devance donc Sébastien Loeb, premier « privé » et troisième d’un Dakar en dents-de-scie pour lui. Quatrième, Jakub Przygoński (Mini) confirme son bon potentiel et la bonne forme des 4×4 Mini. Il devance Cyril Despres, 5e et premier Buggy Mini. Martin Prokop (Ford) décroche son meilleur résultat avec une sixième place au général.

Toby Price au bout du suspens !

Il était incertain avant le départ du Dakar 2019, à cause d’une opération au scaphoïde, mais aura finalement su remporter son deuxième Dakar ! L’australien Toby Price prouve que l’esprit Dakar est toujours bel et bien là. Une motivation sans faille et une course intelligente lui offre la première place sur ce Dakar 2019. Un nouveau succès pour KTM, le 18e… et 18e sacre consécutif pour la marque autrichienne ! L’australien remporte même cette ultime étape avec 2 minutes 21 secondes d’avance sur José Ignacio Cornejo Florimo. Matthias Walkner complète le podium du jour à 2 minutes 38 de son coéquipier. Aujourd’hui, le suspens n’aura pas duré longtemps en moto. En effet, Pablo Quintanilla (alors deuxième) a chuté au kilomètre 10. Plus de peur que de mal pour le chilien qui termine l’étape à la 22e place à plus de 19 minutes de Price. Le chilien perd une place au général mais reste sur le podium. Ce n’est pas encore cette année qu’une marque concurrente arrivera à battre KTM.

Du côté des malles-motos, la victoire revient au néerlandais Edwin Straver, dont c’était le deuxième Dakar. Il termine devant le français Arnold Brucy (qui a remporté l’étape du jour dans sa catégorie). Sjors van Heertum, un autre néerlandais, complète le podium au général de cette catégorie épatante. Pour rappel, les « Malles-Motos » sont des motards qui font le Dakar sans assistance et avec une seule malle pour tout bagage/garage. On notera la performance réalisée par Anastasiya Nifontova. Non seulement, elle était la première femme russe à disputer le Dakar dans cette catégorie… mais en plus, elle est allée au bout ! C’est la première fois qu’une femme termine le mythique Rallye-Raid dans cette catégorie. En plus, elle finit 9e au classement général des Malles-Motos ! Chapeau.

Kamaz intouchable pour ses 30 ans.

Pour les 30 ans de l’équipe Kamaz-Master, la victoire était la seule option. L’équipe russe a connu un Dakar 2019 délicat mais voit l’un de ses équipages remporter la mise. Eduard Nikolaev remporte cette 41e édition et son quatrième Dakar (le troisième à la suite) ! Dmitry Sotnikov termine deuxième et offre un beau doublé à l’équipe russe, il est également troisième aujourd’hui à 5 minutes 23 du vainqueur. Ton van Genugten (Iveco) remporte la dixième et dernière étape, son deuxième succès cette année. Alex Loprais se classe deuxième aujourd’hui. Le fils de Karel Loprais place son Tatra au cinquième rang au général. Gerard De Rooy (Iveco) termine troisième de la catégorie Camion sur ce Dakar 2019 et sauve, un peu, les meubles de la maison verte sur cette 41e édition du mythique Rallye-Raid.

En quad, la victoire d’étape revient à Nicolas Cavigliasso, vainqueur de la catégorie. L’argentin aura cartonné cette année avec 9 victoires d’étape sur 10 ! Alexandre Giroud s’intercale dans l’armada argentine pour réaliser le deuxième temps du jour. Le français termine quatrième de la catégorie au général, derrière un triplé argentin.

chaleco lopez dakar 2019

Enfin, en SxS, les brésiliens Reinaldo Varela et Cristian Baumgart devancent le vainqueur de la catégorie, l’ancien motard, Francisco « Chaleco » Lopez. Le chilien remporte, enfin, un Dakar ! Il termine avec plus d’une heure d’avance sur un autre ancien motard, Gerard Farres Guell. Reinaldo Varela complète le podium à trois minutes de l’espagnol. Dans la catégorie, Madame Peterhansel n’aura pas fait comme son mari en auto. En effet, Annett Fischer et Andrea Peterhansel terminent 14e en SxS pour leur premier Dakar ensemble. Un bel exemple pour de nombreuses femmes.

Comme chaque année, la « meilleure féminine » n’est autre que Laia Sanz ! L’espagnole termine onzième dans la catégorie moto. Et ce, alors qu’elle revient de longs mois de convalescence après avoir contracté la Fièvre Q. En 2020, peut-être changera-t-elle de catégorie pour tenter de suivre les pas de Jutta Kleinschmidt, seule femme à avoir remporté le Dakar (en 2001, dans la catégorie auto).

C’est ainsi que se termine ce « Tour du Pérou ». Un Dakar 2019 plus court mais très intense. Une très belle édition avec pas mal de rebondissements dans la majorité des catégories. Rendez-vous l’an prochain pour découvrir ce qu’ASO (Amaury Sport Organisation) nous réserve pour la 42e édition du Dakar. En attendant, vous pourrez retrouver, dans les jours à venir, différents articles dédiés au Dakar 2019 sur notre site !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR