Le Mag Sport Auto

Dakar 2020, étape 8 : la surprise Serradori !

Dakar 2020, étape 8 la surprise Serradori !

Aujourd’hui, les motos et les quads sont restés au bivouac de Wadi Al Dawasir. Une journée « off » en mémoire de Paulo Gonçalves. De ce fait, les voitures ont dû faire la trace… De quoi réserver quelques surprises ! Ainsi, Mathieu Serradori (parti 16e ce matin), a su imposer son Buggy Century pour la première fois sur le Dakar. Preuve qu’au bout de 8 étapes, le Dakar 2020 peut encore réserver quelques surprises.

Mathieu Serradori remporte la 8e étape du Dakar 2020 devant Fernando Alonso !

Dès le premier Waypoint, on sentait qu’une surprise nous attendait à l’issue de cette 8e étape. Bernhard Ten Brinke (Toyota) était en tête devant Yazeed Al-Rahji (Toyota) et Orlando Terranova (Mini). Mathieu Serradori était déjà dans le coup en se plaçant 4e à 8 secondes de Ten Brinke. Par la suite, cinq pilotes se sont détachés : Serradori, Al-Rahji, Alonso, Seaidan et Terranova. Au kilomètre 418, Yasir Seaidan (Mini) s’est tanké et a vu ses chances de bon résultat s’envoler. Le régional de l’étape terminera 26e du jour à plus de 40 minutes du vainqueur. Par la suite, un duel entre Al-Rahji et Serradori a débuté. Cet affrontement à coups de secondes a vite tourné à l’avantage du français et de son buggy sud-africain.

Au final, c’est donc le français qui remporte sa toute première étape sur un Dakar ! C’est aussi le premier succès du Buggy de Century Racing sur le mythique rallye-raid. Après Vaidotas Zala, c’est le deuxième pilote privé à remporter une étape sur ce Dakar 2020. Serradori termine l’étape avec 4 minutes d’avance sur le surprenant Fernando Alonso ! L’ancien pilote de F1 montre de très belles choses pour son premier Dakar. Orlando Terranova complète le podium à plus de 6 minutes du vainqueur et avec seulement 10 secondes d’avance sur Giniel De Villiers. Dans le trio de tête, c’est Stéphane Peterhansel (9e du jour) qui s’en sort le mieux. Nasser Al-Attiyah est onzième et Carlos Sainz sauve les meubles au quinzième rang.

Au classement général, Sainz conserve la tête de la course. L’espagnol possède désormais 6 minutes 40 d’avance sur Al-Attiyah et 13 sur Peterhansel. Mathieu Serradori profite de sa victoire d’étape pour gagner une place et se positionner au 7e rang. Cependant, demain, il aura la lourde tâche d’ouvrir la route !

Kamaz encore et toujours !

Dans la catégorie camion, les journées se suivent et se ressemblent. Nouvelle victoire d’étape pour Andrey Karginov devant Anton Shibalov. Y aurait-il des consignes d’équipe chez le constructeur russe ? Peut-être… Aleis Loprais (Tatra) décroche une belle troisième place à 9 minutes de Karginov. Dmitry Sotnikov est cinquième juste devant Eduard Nikolaev. On notera la très belle 7e place de Tereuhito Sugawara (fils de la légende Yoshimaza qui a arrêté de piloter un Hino après 36 Dakar !). Le japonais place son Hino (catégorie T4.2) dans le top 10 pour la première fois sur ce Dakar 2020. De quoi consolider sa 10e place au classement général. A ce sujet, le seul changement du jour est la place supplémentaire gagnée par Dmitry Sotnikov, désormais cinquième au général. Parviendra-t-il à revenir sur le podium ? La réponse d’ici vendredi !

En SSV aussi la bataille fut intense. Comme chez les autos, les surprises étaient au rendez-vous. Ainsi, Reinaldo Varela décroche sa première victoire d’étape pour 22 petites secondes devant Francesco « Chaleco » Lopez ! Et ce, même après 477kms de spéciale ! Le rookie américain Austin Jones complète le podium avec 7 minutes de retard sur les deux fous furieux de devant. Au classement général, Casey Currie (7e du jour) conserve sa place de leader devant Chaleco Lopez et Sergei Kariakin (4e aujourd’hui). Mais la lutte semble loin d’être terminée dans cette catégorie ! A noter que Cyril Despres et Mike Horn ont définitivement abandonné après avoir donné leur moteur à Mitchell Guthrie !

Rendez-vous demain pour la 9e étape de ce Dakar 2020. Direction Haradh avec 410kms de spéciale au programme et, bien sûr, le retour des motos et des quads. La dernière ligne droite est en vue, et les écarts pèseront très lourds dans la balance !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR