Le Mag Sport Auto

Dakar 2020, étape 11 : Peterhansel pour 10 secondes devant Al-Attiyah !

Dakar 2020, étape 11 Peterhansel pour 10 secondes devant Al-Attiyah !

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… Nasser Al-Attiyah loupe la victoire d’étape pour 10 petites secondes. En plus de ça, il voit revenir Stéphane Peterhansel à seulement 6 secondes de son Toyota Hilux la veille de l’arrivée ! Ce Dakar 2020 pourrait encore réserver quelques surprises, demain, lors de son dénouement.

Sainz vers la victoire sur ce Dakar 2020. Peterhansel et Al-Attiyah au coude à coude.

Les pilotes Mini font un sacré binôme : un jour Sainz gagne, le lendemain c’est Peterhansel. Cette onzième et avant-dernière étape n’échappe pas à la règle. « Mr Dakar » a remporté sa 80e victoire d’étape sur le Dakar. Le français a vu revenir sur lui Nasser Al-Attiyah en fin d’étape. Le qatari échoue à 10 petites secondes du pilote Mini. Décidemment, la victoire se refuse au pilote Toyota ! Même s’il ouvrait la route, Carlos Sainz a très bien géré son étape. « El Matador » termine troisième de l’étape à 8 minutes du duel Nasser/Stéphane. Quatrième, Bernhard Ten Brinke montre qu’il est guéri et s’offre un nouveau bon résultat sur ce Dakar 2020. Libéré de ses soucis mécaniques, Jakub Przygonski intègre une nouvel fois le top 5. Fernando Alonso a connu une journée sans trop de soucis et termine huitième à 16 minutes de Peterhansel. Il se classe juste devant le surprenant Wei Han. Le pilote Geely est à nouveau dans le top 10 ! Enfin, quatrième hier, Pierre Lachaume a, comme Khalid Al-Qassimi la semaine dernière, explosé son Peugeot 3008 DKR. Abandon pour le français, 10e du classement général.

Carlos Sainz est à une étape d’une troisième victoire sur le Dakar. L’espagnol conserve la tête du classement général. Avant les 167 derniers kilomètres de spéciale à parcourir, le pilote Mini possède 10 minutes d’avance sur Nasser Al-Attiyah. Le qatari pourrait bien perdre sa place de dauphin demain puisque Stéphane Peterhansel est à seulement 6 secondes ! La lutte s’annonce très intense. Orlando Terranova perd deux places au général. Le bouillonnant argentin quitte le top 5 et tombe à la septième place. Giniel De Villiers est désormais cinquième devant Bernhard Ten Brinke et derrière Yazeed Al-Rahji. Mathieu Serrador conserve sa 8e place devant Yasir Seiadan. Wei Han rentre dans le top 10 suite à l’abandon de Pierre Lachaume.

Quintanilla de justesse devant Walkner !

Pablo Quintanilla avait, visiblement, très envie de remporter cette onzième étape. Le chilien, principal rival de Ricky Brabec, voulait visiblement tenter quelque chose pour tenter d’accrocher la victoire finale. Au final, il gagne cette 11e étape du Dakar 2020… pour seulement 9 secondes face à Matthias Walkner (KTM). Comme chez les autos, la victoire d’étape s’est jouée à rien. Luciano Benavides place une autre KTM sur le podium du jour mais termine à plus de deux minutes du vainqueur. José Ignacio Cornejo Florimo souhaitait revenir sur le podium et termine même quatrième du jour à 5 secondes de Benavides mais le chilien perd malgré tout une place de plus au classement général. Douzième aujourd’hui, Joan Barreda Bort a laissé filer trop de temps pour rester le podium au général. De son côté, Ricky Brabec a « géré » et termine dixième du jour juste devant Ross Branch. Le leader de la course se classe à tout de même près de 12 minutes du vainqueur de l’étape.

Au classement général, Ricky Brabec va aborder l’ultime étape de ce Dakar 2020 avec 13 minutes 56 d’avance sur son dauphin, Pablo Quintanilla. De quoi aborder plutôt sereinement les derniers 374kms de spéciale. De son côté, Quintanilla a presque dix minutes d’avance sur Toby Price, troisième. Matthias Walkner est quatrième avec seulement 16 secondes d’avance sur Joan Barreda Bort. La dixième place se jouera également demain avec un beau duel entre Stefan Svitko et Andrew Short qui vient de lui ravir la 10e place à l’issue de cette 11e étape.

Karginov encore et toujours !

Dans les dunes, en début d’étape, Anton Shibalov et Dmitry Sotnikov se disputaient la tête de la course. Et puis, Andrey Karginov est revenu de sa cinquième place pour ravir la victoire d’étape à ses coéquipiers. Le leader de la course s’impose à nouveau. Quadruplé Kamaz aujourd’hui puisque Karginov termine devant Sotnikov (+1min27), Shibalov (+3mins25) et Nikolaev (+4mins18). A l’instart de Karginov, Siarhei Viazovich a su gagner plusieurs places en fin d’étape. 9e au premier waypoint, le pilote Maz termine l’étape à la cinquième place à plus de 12 minutes de Karginov. Aleis Loprais a, à nouveau, rencontré des soucis mécaniques. Le pilote tchèque termine 26e de l’étape à presque 3 heures du vainqueur. De quoi lui faire perdre sa belle quatrième place au classement général. Loprais est désormais 7e.

Au classement général, le top 3 est figé : Andrey Karginov se dirige vers une deuxième victoire sur le Dakar. Anton Shibalov sera son dauphin devant Siarhei Viazovich qui prive Kamaz d’un triplé. Dmitry Sotnikov, 15e à l’issue de l’étape 3, aura su remonter jusqu’au 4e rang.

Sonik et Chaleco Lopez pour la forme.

Du côté des quads, Rafal Sonik a remporté sa première victoire d’étape sur ce Dakar 2019. Il devance les chiliens Ignacio Casale et Giovanni Enrico de respectivement 3 et 4 minutes. Au général, les places se figent. Ignacio Casale est tout proche d’une nouvelle victoire avec 21 minutes d’avance sur le français Simon Vitse. Troisième, Rafal Sonik est à plus d’une heure du leader.

En SSV, Francesco « Chaleco » Lopez a tout donné pour espérer revenir au général. Le chilien remporte l’étape avec presque 11 minutes d’avance sur Aron Domzala. Conrad Rautenbach, sur son Zephyr de chez PH Sport, termine troisième aujourd’hui. Les leaders de la course sont à plus d’un quart d’heure de Chaleco Lopez. Cependant, ce n’est pas assez pour revenir au contact ou même gagner une place au général. Le populaire pilote chilien reste troisième. Il n’a, cependant, plus que 12 minutes de retard sur Sergei Kariakin (deuxième). Le russe, lui, est bien loin du leader, Casey Currie. En effet, l’américain possède plus de 45 minutes d’avance sur Kariakin. En 40 éditions du Dakar pas un américain n’a décroché la victoire dans quelle catégorie que ce soit. Et, cette année, ils devraient être deux : Ricky Brabec en moto et Casey Currie en SSV ! Même si l’histoire risque de ne retenir que la victoire de Brabec sur Honda…

Demain, c’est déjà la dernière étape ! David Castera et son équipe ont cependant concocté un parcours de plus de 300kms entre Haradh et Qiddiya. Pas assez pour redistribuer les cartes mais tout de même assez pour réserver quelques dernières surprises. C’est la catégorie auto qui s’annonce comme la plus disputée demain même si Mini / X-Raid pourrait être tenté de figer les positions.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR