Le Mag Sport Auto

Dakar, 9e étape, Mini et Kamaz enfoncent le clou

Cette 9e étape repassait sur un tracé connu des pilotes et utilisé par le Dakar l’an dernier. Et pourtant, cette étape entre Iquique et Calama a été très délicate pour un grand nombre de pilotes, que ce soit à motos, en auto, en quad ou chez les camions. La faute à un Way Point bien caché et difficile à trouver. De nombreux équipages, dont certains très expérimentés, se sont égarés et ont cherché ce point de passage pendant de nombreuses minutes. Beaucoup y ont laissé de nombreuses minutes, voire la victoire finale.

C’est le cas de Giniel De Villiers qui avait pourtant tenté un coup de poker. Le vainqueur 2009 du Dakar a coupé dans les dunes et avait su reprendre près d’une minute à Nasser Al-Attiyah. Manque de chance, il s’est trompé dans la navigation et perd très gros… plus d’un quart d’heure sur Al-Attiyah ! Sauf fait de course, il sera presque impossible d’aller chercher la première place à la régulière. Même son de cloche pour Yazeed Al-Rajhi qui, après avoir jardiné dans les dunes a eu du mal à trouver ce fameux way point et perd 20 minutes sur le qatari. Un temps 3e, Guerlain Chicherit (qui n’a pas abandonné contrairement à ce qu’il avait annoncé et ce que nous avions relayé) a écopé de 53 minutes de pénalité et se retrouve 18e ! Le premier triplé Mini de ce Dakar 2015 est donc officiel ! Nani Roma a montré toute l’étendue de son talent et s’octroie la 9e étape du 36e Dakar. Il devance Nasser Al-Attiyah de 6 minutes 27 et Vladimir Vasilyev de 15 minutes 52. Cyril Despres réalise son meilleur résultat sur 4 roues et termine 9e à 45 minutes 22 du vainqueur ! On notera un lot très important de pilotes ayant raté ce fameux way point et étant pénalisé de 40 minutes de pénalité : Van Loon, Sousa, Villagra, Garafulic, etc… Stéphane Peterhansel, un temps très bien placé, a dû faire face à une nouvelle casse mécanique et termine 53e à plus de 3 heures ! Au général, Nasser Al-Attiyah possède désormais 23 minutes 58 d’avance sur Giniel De Villiers et 39 minutes 29 sur Yazeed Al-Rahji.

Du côté des motos, Honda sort la grosse attaque ! 4 Honda dans les 5 premiers. Le seul résistant est Marc Coma (KTM) qui termine à 7 minutes 34 du vainqueur. Helder Rodrigues remporte cette 9e étape, le 2e succès pour le portugais sur ce Dakar 2015. Il devance Paulo Gonçalves de 3 minutes 51. On notera les belles 8e et 9e place d’Olivier Pain et de David Casteu… Alain Duclos, le meilleur français jusqu’alors, a dû faire face à une panne électrique et termine 70e du jour à plus de 4 heures 40 du vainqueur ! Une terrible déconvenue qui le fait chuter à la 22e place du classement général. Les nombreux soucis de ses adversaires permettent à Laia Sanz de remonte à la 8e place au classement général !

Enfin, chez les camions, Kamaz toujours ! 7 victoires d’étapes sur 9 possible, c’est une belle domination. Ayrat Mardev coiffe sur le poteau son coéquipier Eduard Nikolaev pour 1 minute 29, et conforte un peu plus sa place de leader au général. 3e, Gerard De Rooy prive Kamaz d’un nouveau triplé. Sergey Karginov étant à 7 minutes du néerlandais sur cette 9e étape. Au général, Ales Loprais profite des contre-performances de Dmitry Sotnikov pour bien s’installer à la 4e place du général.

Aujourd’hui, beaucoup d’altitude avec cette 10e étape reliant Calama à Salta. 358kms de spéciale pour les autos et les camions, contre 371 pour les motos et les quads. Et plus de 500 kms de liaison aussi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR