Le Mag Sport Auto

Dakar, Mini encore et toujours pour la 5e étape

Pour cette 5e étape du Dakar 2015, c’est Mini qui se retrouve en tête, une fois de plus. 5 étapes et 5 victoires Mini sur ce 36e Dakar. Une domination sans partage, même si c’est un 3e pilote différent qui remporte l’étape. 5e étape entre Copiapo et Antofagasta qui a été marquée par la sortie de Carlos Sainz. Comme l’an passé, Sainz n’aura pas vu l’arrivée à Antofagasta. Le double champion du monde des rallyes est parti en tonneaux, comme l’an passé, dans la spéciale (contre une sortie en liaison l’an passé). Poursuivant un Quad, Carlos Sainz n’a pu éviter un piège et son Peugeot 2008 DKR a fait 5 tonneaux. Abandon définitif pour l’espagnol qui, la veille, avait perdu près de 5 heures suite à une casse mécanique dans la spéciale.

Cette 5e étape était très cassante, la preuve la majorité des pilotes ont dû faire face à des crevaisons. Peterhansel, Al-Attiyah, De Villiers, Al-Rahji … mais une Mini n’a pas eu de crevaison, celle de Vladimir Vasilyev. Le gentleman driver russe, vainqueur de la Coupe du Monde des Rallyes Tout-Terrain 2014 s’offre sa première victoire sur le Dakar ! La première victoire, en auto, d’un russe depuis Leonid Novitsky en 2012 (sur Mini aussi). Le russe termine 20 secondes devant le Toyota Hilux de Yazeed Al-Rahji, très impressionnant pour son premier Dakar ! 3e, Robby Gordon peut enfin démontrer toute la puissance et la qualité de son « Gordini » (un Buggy Hummer). Derrière, Nasser Al-Attiyah se place 4e juste devant Stéphane Peterhansel et Giniel De Villiers. Ce dernier, perd 2 minutes dans sa lutte face à Al-Attiyah. Le Qatari reste toujours leader avec 10 minutes 35 d’avance sur le sud africain, vainqueur du Dakar en 2009. Al-Rahji conforte sa 3e place avec 20 minutes d’avance sur Krystof Holowzcyc. Vladimir Vasilyev remonte à la 7e place au général et Stéphane Peterhansel au 9e rang. Robby Gordon remonte encore un peu, il est désormais 32e. On notera que Guerlain Chicherit a dû abandonner, son prototype a pris feu au tout début de cette 5e étape. Cyril Despres, quant à lui, a eu très chaud. Il cassé son auto dans la première partie de la spéciale et a vu un Kamaz passer à toute allure très, trop, près de lui. L’accident fut évité, heureusement.

En moto justement, le duel Coma/Barreda est toujours là. Joan Barreda a gentiment attendu que Marc Coma le rattrape pour le « laisser passer » devant. Adversaires, Barreda a eu ce geste dans le but de laisser Coma ouvrir la route. Il n’avait pas qu’à suivre Marc, et évitait ainsi de perdre trop de temps à naviguer, ce qui est clairement son point faible. Au général, Joan Barreda Bort possède désormais 10 minutes 33 d’avance sur Marc Coma. 3e de l’étape, Pablo Quintanilla, revient petit à petit sur Paulo Gonçalves, actuellement 3e au général. Stefan Svitko, un slovaque, prend la 9e place du général grâce à sa 4e et belle place lors de cette 5e étape du Dakar 2015. Chez les français, Alain Duclos est toujours le plus rapide. Il se classe au 9e rang de l’étape du jour, malgré son désamour pour ce type de terrain très cassant et piégeux.

Du côté des camions, Kamaz un jour, Kamaz toujours ! Après un début délicat, l’écurie russe se dirige vers une nouvelle domination sans partage du Dakar. Gerard De Rooy a perdu très gros dans l’étape d’hier, laissant échapper toute chance de victoire, et termine 9e aujourd’hui. Devant, la mi-spéciale offrait un triplé russe jusqu’à ce que Andrey Karginov, vainqueur l’an passé, fasse une erreur et chute à la 6e place de l’étape du jour à près de 27 minutes de son compatriote et coéquipier, Eduard Nikolaev. Le N°502 remporte l’étape et prend la tête du général juste devant Ayrat Mardeev qui termine 2e du jour et perd sa position de leader. Ales Loprais profite des déboires d’Andrey Karginov pour s’accaparer de la 3e place au classement général ! Une belle opération pour le tchèque qui délaisse, pour la première fois, son Tatra au profit d’un Man.

dakar_hommage_charliehebdo

Rassemblement hommage au Dakar pour les victimes de Charlie Hebdo

 

On notera également que cette 5e étape fut marquée par un hommage émouvant rendu aux victimes de l’attentat du 7 Janvier 2015 à Charlie Hebdo. Les mécaniciens, personnels du Dakar Rally, et pilotes présents se sont rassemblés sur le bivouac d’Antofagasta pour montrer leur soutien aux victimes, et à leurs familles. Le #JeSuisCharlie était présent en plus de nombreux drapeaux des différentes nations présentes sur ce Dakar 2015, un beau et émouvant geste.

Aujourd’hui, la 6e étape de ce Dakar 2015 part d’Antofagasta pour rejoindre Iquique, mythique étape du Dakar sud-américain. L’étape offrira même un podium d’arrivée en plein centre d’Iquique ! Les autos et camions partiront pour 277 kms de spéciale contre 318 pour les motos et quad.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR