Le Mag Sport Auto

Des Formule 1 deux temps en 2025?

Pat Symonds et Susie Wolff posant sur Williams Formule 1

Pat Symonds veut faire passer la Formule 1 à un nouveau stade. Le directeur technique de cette dernière souhaiterait introduire des moteur deux temps en 2025.

De quoi seront faits les prochains moteurs de Formule 1. Après les V8 et V6 turbo hybrides, le catégorie reine du sport automobile pourrait prendre un virage radical. Pat Symonds, directeur technique de la catégorie a en effet laissé des indices. « Je tiens beaucoup à ce qu’il s’agisse d’un moteur à deux temps. » a-t-il ainsi déclaré lors d’une conférence sur l’efficience énergétique dans le sport automobile.

Un bel avenir pour les deux temps en Formule 1

Pat Symonds a par la suite détaillé son point de vue. L’efficience des moteurs 2-temps a effectivement augmenté ces dernières années. Ceci alors que leurs problèmes disparaissaient du même coup. Enfin, ces derniers produisent un son bien différent des V6 turbo hybrides, actuellement en service:

« Ils [les moteurs deux temps] sont beaucoup plus efficaces et ont également un meilleur son à l’échappement. De plus, beaucoup de problèmes avec les anciens deux temps ne sont désormais plus d’actualité. L’injection directe, la charge de pression et les nouveaux systèmes d’allumage ont tous permis à de nouvelles formes de moteurs deux temps d’être très efficaces et très respectueux en termes d’émissions. Je pense qu’il y a un bel avenir pour ces moteurs. »

L’unité de puissance 2025, la dernière avec des hydrocarbures liquides?

Lors de cette conférence, Pat Symonds s’est également laissé aller à d’autres confidences. Notamment concernant le futur des combustions en Formule 1. L’ingénieur britannique s’attend à ce que l’unité de puissance 2025 soit la dernière comportant des hydrocarbures liquides. Des pistes telles que l’hydrogène sont évoquées pour le futur. Tandis qu’il ne considère pas l’électrique comme unique solution:

« Il se pourrait que la prochaine unité de puissance que nous produirons soit la dernière à fonctionner avec des hydrocarbures liquides. Je pense qu’il y a de très fortes chances qu’il y ait encore un moteur à combustion interne mais peut-être qu’il fonctionnera à l’hydrogène. Je pense certainement que le moteur à combustion interne a un long avenir et je pense qu’il a un avenir plus long que beaucoup de politiciens ne le pensent, parce que les politiciens suspendent tout sur les véhicules électriques. Il n’y a rien de mal avec les véhicules électriques, mais il y a des raisons pour lesquelles ils ne sont pas la solution pour tout le monde. »

Quelques saisons restent encore toutefois à disputer, avant l’arrivée de ces moteurs. Et la Formule 1 a le temps d’évoluer, de discuter, avant de se décider. D’autant que les équipes sont d’abord focalisées sur 2021 et les nouvelles règlementations techniques.

Cette décision montre néanmoins l’envie de la Formule 1 de devenir neutre en carbone en 2030. Des unités de puissance 2-temps fonctionnant à l’éco-carburant pourraient même rendre ce sport plus « propre » que la Formule E. Le tout en gardant des moteurs à combustion interne, avec un meilleur son. Que demander de plus?

https://twitter.com/F1/status/1216053156183973889

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR