Le Mag Sport Auto

Double podium en ADAC GT Masters pour le Orange 1 by Grasser Racing Team

Lamborghini #63 et #82 ADAC GT Masters 2019

Le Grasser Racing Team a réussi deux podiums en Adac GT Masters. A Most, l’équipage #82 et l’équipage #63 ont terminé deux fois second.

Les Lamborghini ont réussi de belles performances à Most ce week-end. Des 3 voitures engagées, deux ont réussi à monter sur le podium. En course 1 d’abord, c’est la Lamborghini #63 qui s’est dégagée de la masse. Seconde sur la grille, la voiture du duo Bortolotti / Engelhart ne pouvait rien faire face à l’Audi en pole, comme le détaille Bortolotti :

« J’ai tout tenté au départ pour passer en tête, ce qui explique pourquoi je freinais aussi tard (…) mais l’Audi devant avait un rythme plus fort que le notre, donc il état impossible de viser plus haut que la seconde place. »

Une seconde place que la Lamborghini #63 devait néanmoins défendre. Engelhart luttait en effet tout au long de son relais pour maintenir cette position :

« La Corvette derrière nous était plus rapide et réussissait à se rapprocher, donc la pression était très forte. Mais j’ai réussi à maintenir cette position jusqu’à la fin. »

Du côté des autres machines italiennes, tout était plus compliqué. La #19 de Beretta / Mapelli prenait un drive-through, finissant à la 20ème place, hors des points. De son côté, la #82 vivait un samedi mouvementé. Partie de la 26ème position, elle remontait 16 places en une heure. Mais une pénalité de 30 secondes la privait d’un potentiel bon résultat et c’est la 22ème place qui l’attendait.

Un podium revanche en seconde course des ADAC GT Masters

Mais la #82 allait prendre sa revanche le lendemain. Dès les qualifications, le duo Perdra Ineichen claquait la pole position. « La voiture était excellente et j’ai réussi un tour solide. A Most, il est vital de partir depuis le haut de la grille » avouait un Perera satisfait.

Mais cette pole ne suffisait pas à contenir la Corvette, seconde des qualifications, en course. Les deux pilotes de la #82 ne pouvaient faire face à l’américaine, et devaient s’incliner. Une seconde place constituait tout de même leur résultat final. Une conclusion presque décevante pour Perera :

« Je savais que la Corvette était très rapide et j’essayais d’accélérer aussi tôt que possible. Mais je ne pouvais rien faire. Il m’avait déjà dépassé au milieu de la ligne droite. »

Du côté de la #63, la situation était cette fois plus compliquée. Victime d’un problème d’ABS, le duo ne pouvait viser plus haut que la 23ème place en qualifications. De même en course, ou ils prenaient un drive-through pour un contact avec un autre concurrent. La #19 réussissait son côté une course solide, mais hors du top10. Partie 21ème, suite à un problème d’ABS, elle remontait jusqu’au 11ème rang final, rentrant néanmoins dans les points pour la 3ème fois de la saison en 4 courses.

Directeur de l’équipe, Gottfried Grasser saluait un week-end positif, malgré quelques problèmes :

« Ça a été un bon week-end pour nous, malgré des hauts et bas constants. On a été sur le podium des deux courses, ce qui est formidable, bien sûr. Mais c’est dommage que la #63 et la #19 aient eu des problèmes d’ABS le dimanche en qualifications. On peut vite perdre contact avec les pilotes devant dans ce championnat. Mais je suis très satisfait de Franck et Rolf, qui ont fait un super travail le dimanche (…) Sur tous les plans, je suis très satisfait de la performance de l’équipe. »

C’est maintenant vers la France et le circuit Paul-Ricard que le Grasser Racing Team va se diriger. Les 1 000 kilomètres de la Blancpain Endurance Series les y attendent effectivement. S’enchainera ensuite un week-end capital pour l’équipe en ADAC GT Masters, celui du Red Bull Ring. Une course à domicile pour le GRT.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR