Le Mag Sport Auto

e-Trophée Andros : Prost et Ehrlacher frappent fort à Serre-Chevalier

e-Trophée Andros : Nicolas Prost devant Jean-Baptiste Dubourg à Serre-Chevalier

Yann Ehrlacher et Nicolas Prost sortent grands vainqueurs de l’épreuve e-Trophée Andros de Serre Chevalier, disputée les 18 et 19 janvier. Jean-Baptiste Dubourg mène le championnat.

Le tout nouveau e-Trophée Andros vivait sa 4e manche à Serre-Chevalier les 18 et 19 janvier derniers. Une épreuve synonyme de bouleversements aux championnats. Les leaders en classe Elite Pro et Elite changeant après les deux journées d’épreuve.

Découverte rapide pour Ehrlacher

Car en Elite Pro, un homme allait survoler la journée du samedi. Il s’agissait de l’Alsacien Yann Ehrlacher. Découvrant pourtant la piste de Serre-Chevalier, le pilote de la #11 se révélait comme une véritable machine sur cette dernière. Signant d’abord le meilleur temps en qualifications, il laissait toutefois échapper la superpole à Olivier Panis.

Sa seule défaite du jour, puisqu’il allait par la suite dominer la course. Parti premier, grâce au cumul des points, le pilote Yvan Muller Racing enchaînait 6 tours parfaits, pour gagner avec près de 10 secondes d’avance sur Jean-Baptiste Dubourg et Olivier Panis ! Une résultat fruit d’une technique de pilotage différente, selon le vainqueur du jour :

« J’ai abordé cette journée en qualité d' »apprenti » puisque c’était la 1ère fois que je posais mes roues sur le circuit de Serre Chevalier. Je suis donc d’autant plus heureux d’y décrocher ma 2ème victoire de la saison ! J’ai vraiment pris du plaisir et j’ai aussi découvert que sur l’Andros, il faut rouler  » libéré  » et ça a payé ! »

Nicolas Prost imbattable le dimanche

Si le samedi était la journée Ehrlacher, Nicolas Prost allait en revanche poser le grappin sur les victoires du dimanche. Poleman, il remportait la superpole, se plaçant aux côtés de Yann Ehrlacher pour la deuxième Super Finale du week-end.

Une épreuve marquée, de nouveau, par Yann Ehrlacler, pour une raison plus insolite qu’une victoire, cette fois. En effet, le natif de Mulhouse devait faire face à une roue arrière droite victime d’une défaillance et partant littéralement dans tous les sens. De quoi rendre le pilotage des plus délicats.

Malgré tout, Ehrlacher parvenait à garder la troisième place de la course au prix d’une défense incroyable durant les six tours. Cédant toutefois à Jean-Baptiste Dubourg, il restait devant ce dernier aux points cumulés du classement. Alors qu’en tête, Nicolas Prost menait de bout en bout pour remporter la course. Un beau moyen de conclure le week-end, après une première course difficile, comme il l’expliquait :

« Après la 1ère course plutôt compliquée, cette deuxième journée à Serre Chevalier a été très fructueuse ! Vraiment content de cette première victoire. C’est avant tout une victoire d’équipe qui a réalisé un gros week-end, l’ambiance est au beau fixe ! Rendez-vous à Lans-en-Vercors où nous allons tout tenter pour continuer sur cette lancée ! »

Auteur de deux podiums dans le week-end, Jean-Baptiste Dubourg reprend les rênes du championnat en Elite Pro. Avec 412 points, il ne distance que d’une courte marge Aurélien Panis et ses 405 unités. Yann Ehrlacher est 3e, à 17 points du leader, avec encore deux épreuves à jouer.

Sarhy prend la tête du Trophée Andros catégorie Elite

Du côté de l’Elite aussi, la victoire était extrêmement disputée. Mais la première marche du samedi revenait à Jérémy Sarhy. Arrachant la pole, le pensionnaire du Sébastien Loeb Racing se faisait toutefois déposséder de la victoire en Super Finale par Louis Gervoson. Deuxième, il gardait cependant une marge suffisante pour l’emporter au classement cumulé des points. De quoi lui faire viser encore plus grand, à sa descente de voiture :

« [Je suis] vraiment très content de cette première journée ! Cela faisait quelques temps que nous convoitions la 1ère place et nous l’avons enfin atteinte ! Je remercie toutes les personnes impliquées et grâce à qui nous pouvons enfin prendre les rênes de la compétition ! Nous allons continuer ainsi et tenter d’aller décrocher le titre ! »

Louis Gervoson complétait le podium de cette première journée, devant Eddy Benezet. Ceci malgré un abandon pour ce dernier en Super Finale. Pas de quoi le refroidir, pourtant, le dimanche, au contraire des températures. Sur une piste à -10 degrés, Benezet allait en effet s’en donner à coeur joie, remportant les qualifications puis la Super Finale, avec le record du tour. Le tout sous pression constante de Louis Gervoson, 2e du jour, devant Gérard Fontanel. « Monsieur Eddy », de son surnom, remerciait avant tout son équipe pour cette victoire :

« [Je suis] très heureux de cette victoire pour ma 2ème course en Elite de la saison ! L’équipe a fait un travail incroyable, nous avons réussi à trouver les bons réglages et cela a payé ! »

Au championnat, Jérémy Sarhy prend le commandement de la catégorie avec 374 points. Sylvain Pussier est deuxième, à 12 unités, Stéphane Ventaja complétant le top3 avec 353 points, pour sa part.

Guillaume Pley ne fait pas de cadeau aux Invités du Trophée Andros

Autre catégorie à suivre le week-end passé, celle du Trophée Enedis Invités, les pilotes invités par l’organisation faisant également le show sur la piste de Serre-Chevalier. Tout particulièrement Guillaume Pley. Déjà présent au Stade de France l’an passé, l’animateur radio de NRJ s’imposait les deux jours. Un week-end parfait dans une ambiance agréable, qu’il détaillait :

« C’était l’une des courses les plus agréables que j’ai pu faire car nous avions tous le même niveau et la piste était magnifique. [Je suis] toujours heureux de retrouver l’ambiance chaleureuse et bon enfant du Trophée Andros ! (…) Le beau temps était au rendez-vous et l’ambiance aussi ! Merci à Enedis pour cette superbe opportunité ! »

Emery vainqueur en AMV Cup, déception pour Dabert

Les motos concluaient enfin le show du week-end. Placé en pole position, Sylvain Dabert remportait d’abord la Finale malgré les attaques incessantes de Germain Vincenot, deuxième de la course. Mais tout allait changer lors de la Super Finale.

Dominant de nouveau la grille de départ, Sylvain Dabert perdait rapidement pied. Suivant un départ raté, quelques positions lui échappaient dans un premier temps… Avant qu’il ne chute finalement et se retrouve dernier. Le local de l’étape, Maxime Emery, prenait alors la tête. Pour ne plus la lâcher, remportant l’épreuve et la journée au cumul des points.

Malgré son erreur, Sylvain Dabert ne perd pas tout au championnat. Le tricolore reste en effet large leader, avec 207 points. Il devance toujours Vivien Gonnet, 179 unités, et Maxime Emery, qui n’est qu’à cinq longueurs de la place de dauphin.

La prochaine épreuve du Trophée Andros se déroulera les 24 et 25 janvier à Lans-en-Vercors (Isère). Elle constituera la 5e et avant-dernière manche de ce calendrier long de 6 courses.

https://twitter.com/TropheeAndros_/status/1218921938527178754

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR