Le Mag Sport Auto

Doublé Audi en Allemagne, Vergne se rapproche du titre [Formule E]

A l’issue d’une course plutôt musclée, Jean-Eric Vergne repart de Berlin avec 40 points d’avance sur Sam Bird. Autant dire que le titre commence à se préciser, pour le Français. Audi s’offre un beau doublé avec la victoire, chez lui, de Daniel Abt, alors que Di Grassi complète le résultat de la marque allemande.

Audi intouchable à domicile

Daniel Abt (Audi) est en pole position de l’ ePrix de Berlin 2018 de Formule E avec, à ses côtés, Oliver Turvey (NIO), tandis que Jean-Eric Vergne (Techeetah) est troisième. Une belle performance pour le Français, lorsque l’on sait que cet ePrix représente, en principe, la course la moins favorable pour sa monoplace. Les feux s’éteignent et Abt conserve l’avantage tandis que Vergne perd une place, au profit de D’Ambrosio. JEV est quatrième, devant Di Grassi, Buemi, Bird, Evans, Lynn et Enge.

Beau départ de la DS/Virgin de Bird, qui gagne d’emblée trois places alors que son rival français pour le titre en a perdu une. Dans le deuxième tour, Jean-Eric récupère sa troisième place au prix d’une manoeuvre osée. Mais D’Ambrosio n’a pas tenté le diable pour conserver sa place. La Audi de tête s’échappe et seul Turvey parvient à s’accrocher, tout en lâchant quelques dixièmes ici et là. Troisième tour, Di Grassi se débarrasse de D’Ambrosio. Une course de défense s’annonce pour JEV.

Un tour plus tard, c’est Buemi qui passe à son tour le pilote belge. Sébastien est désormais 5ème, devant son grand rival, Di Grassi. A l’entame du 6ème tour, la monoplace de tête compte deux secondes d’avance sur le reste de la meute, un peloton s’étant formé derrière Turvey. Peu de temps après, la Jaguar d’Evans passe la DS de Bird, qui redescend au 8ème rang. Devant, le meilleur des Français est revenu sur la NIO, toujours seconde de la course. De son côté, Tom Dillmann est dans les points, avec la dixième place. Sarrazin est 16ème, Prost, 19ème.

10ème tour, le leader compte 3 secondes d’avance et Nick Heidfeld entre dans les points, en passant Dillmann. Et Di Grassi attaque Vergne, le Brésilien est désormais sur le podium. Deux virages plus loin, c’est Buemi qui passe à son tour. Le Français n’oppose pas de résistance car il doit penser au championnat. D’autant que son team lui a demandé d’économiser de l’énergie. Déchaîné, Lucas passe Oliver pour le gain de la deuxième place. Un doublé Audi se profile…

14ème tour, Evans passe d’Ambrosio. Buemi et Vergne sont sur la même stratégie, ce qui signifie que le leader du championnat doit récupérer son bien avant de changer de monoplace. Nous sommes dans le 20ème et le tricolore passe enfin le Suisse, après une manoeuvre assez musclée. De son côté, Bird reste 8ème, devant Lopez et, toujours, Heidfeld.

Fin du 22ème tour, Turvey est le premier à s’arrêter à son stand pour changer de monoplace. Vergne va-t-il en profiter pour gagner une place, en réalisant l’ undercut ? Le podium est en jeu…Le tour suivant, Abt s’engouffre dans la pit-lane. Tout comme son coéquipier et l’ensemble des autres pilotes. Buemi en profite pour reprendre l’avantage sur Vergne…JEV est donc cinquième, Turvey ayant conservé sa troisième place.

Vergne en gladiateur !

A l’issue de ces arrêts, le classement est donc le suivant; Di Grassi, Abt, Turvey, Buemi, Vergne, D’Ambrosio, Evans, Bird, Lopez et Heidfeld. A l’avant, Abt est toujours en tête mais Di Grassi est au contact. Pour l’heure, cet ePrix de Berlin n’est pas le plus passionnant de cette saison 2017/2018…En l’état actuel des choses, Jean-Eric reprendrait 6 points à Sam, au championnat. Ce qui accentuerait encore son avance et le rapprocherait un peu plus du titre…Sauf que le Britannique gagne une place, dans le 31ème tour, en dépassant D’Ambrosio. La DS/Virgin est désormais 7ème.

33ème tour, se dessine une lutte à trois pour le gain du podium entre Turvey, Buemi et Vergne. Et le Suisse attaque et passe ! Le tricolore en profite et gagne, lui aussi, une place. Puis JEV tente sur Sébastien et ça passe ! Mais il y a eu contact. Toujours est-il que le pilote Techeetah est, désormais, troisième. Il reste 9 tours à tenir pour le leader du championnat. Pas de problème côté Audi, avec ce doublé qui prend forme. Derrière, on bataille pour le point de la dixième place et Dillmann se l’offre en passant D’Ambrosio.

43ème tour, Piquet entre dans les points en passant le Français. Dans la foulée, Heidfeld déborde également l’ Alsacien. Mais ce n’est pas terminé pour les points, Lopez et Piquet tirent tout droit, ce qui offre à Heidfeld la 9ème place et à Lotterer la 10ème.  Abt s’impose devant Di Grassi, Vergne, Buemi, Turvey, Evans, Bird, Engel, Lotterer et Heidfeld.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR