Le Mag Sport Auto

ERC, hécatombe au Barum Czech Zlin Rally

Ce week-end se déroule la 8e manche du Championnat Européen des Rallyes (ERC). Cette fois-ci direction la République Tchèque et la ville de Zlin pour le traditionnel rallye « Barum Czech Zlin Rally » ou rallye Skoda. Mais il semble que cette année la série en cours depuis 2008 s’arrête là pour Skoda MotorSport. En effet, le rallye a fait déjà pas mal de victimes et le favori de l’épreuve, Esapekka Lappi en fait partie. De son côté Jan Kopecky ne pourra pas défendre son titre et son record (4 victoires sur ce rallye) car il roule en tant qu’ouvreur sur une Skoda Fabia assez spéciale. Elle a la carrosserie d’une Skoda Fabia S2000 mais les pièces de la future Skoda Fabia R5.

Autre constructeur malchanceux, Peugeot a vu son rallye s’effondrer en une spéciale. Alors bien placés, Kevin Abbring (1er) et Craig Breen (3e) ont dû, tous les deux, abandonner dans l’ES4. ES4 maudite qui a fait le ménage dans le classement général. Encore une fois la mécanique a été la source de l’abandon de Kevin Abbring (la 4e fois de la saison !) et Craig Breen est sorti entraînant une casse mécanique trop importante pour continuer. Esapekka Lappi a été contraint à l’abandon dans cette ES4 « Troják 1  » suite à une touchette avec un trottoir qui a bien trop endommagé sa Skoda Fabia S2000. Roman Kresta, sur Skoda Fabia S2000, était alors en tête du rallye. Mais le pilote tchèque a rencontré des soucis mécaniques, et son collecteur d’échappement aura eu raison de son rallye dès l’ES6.

C’est alors le local Vaclav Pech Junior, sur Mini Cooper S2000 1.6T, qui a pris la tête du rallye. De l’ES6 à la fin de la première journée de ce Barum Czech Zlin Rally, le tchèque a su maintenir sa vitesse et place au classement général. Il est suivi par Sepp Wiegand, le jeune allemand pilote officiel Skoda MotorSport. Ce dernier est la seule et unique chance de victoire pour Skoda, car derrière ce sont 3 Ford et une Peugeot qui suivent ! La deuxième Skoda, aux mains d’un privé, n’est « que » 7e. Jaroslav Orsak étant a près de deux minutes de la tête, il n’a quasiment aucune chance de victoire. Ott Tänak, venu ici pour tester et améliorer les pneus DMACK sur asphalte, se retrouve miraculeusement 9e alors qu’il luttait pour la 15e position avant l’hécatombe en tête du rallye.

Cette journée hécatombe aura donc eu raison des deux pilotes officiels Peugeot Sport, d’Esapekka Lappi, de Roman Kresta, mais aussi de Robert Barrable (Ford Fiesta R5), Miroslav Jakes (Citroën DS3 R5), Pavel Valousek (sur Skoda et exclu à la suite de la dernière spéciale de la journée)… et il ne s’agit là que des pilotes qui pouvaient prétendre à la victoire ! Au total, 36 abandons en une journée sur 105 engagés ! On notera également l’abandon, sur sortie (la deuxième en quelques jours) pour la playmate ukrainienne Inessa Tushkanova.

I.Tushkanova (au centre) faisait le show avant le départ du rallye

I.Tushkanova (au centre) faisait le show avant le départ du rallye

Chez les junior, Stéphane Lefebvre brille toujours autant. S’il n’est que quatrième, suite à une crevaison, il a longtemps su dominer les locaux au volant de sa Peugeot 208R2. Rendez-vous demain pour la deuxième journée du Barum Czech Zlin Rally que Vaclav Pech Jr compte bien remporter sur sa Mini et que l’on espère moins « cassante ». En attendant, voici le top10 au soir de la première étape :

1 Vaclav PECH
2 Sepp WIEGAND +54.1
3 Tomas KOSTKA +1:12.7
4 Kajetan KAJETANOWICZ +1:25.9
5 Roman ODLOZILIK +1:37.0
6 Robert CONSANI +1:43.1
7 Jaroslav ORSÁK +1:54.7
8 Jaromir TARABUS +1:57.7
9 Ott TANAK +2:21.2
10 Martin VICEK +2:51.8

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR