Le Mag Sport Auto

ERC, interview d’Alexey Lukyanuk

Avec sa première victoire en ERC, au Rallye d’Estonie 2015, Alexey Lukyanuk a su confirmer son talent et les bons temps obtenus en ce début de saison. Mais il a surtout su franchir un cap, celui de la victoire. Un St Graal qui a su échapper à de nombreux pilotes engagés en ERC, et même parfois des officiels comme Sepp Wiegand (ex pilote Skoda Motorsport Allemagne) par exemple. Alors imaginez, quand on est un pilote privé et qu’en plus on roule sur une Mitsubishi Lancer Evo X N4 !

Alexey Lukyanuk a accepté de répondre à nos questions suite à sa victoire lors de la dernière manche de l’ERC, détails :

Le Mag Sport Auto : Quel est votre sentiment après votre première victoire en ERC ?
Alexey Lukyanuk : C’est un sentiment de pure joie ! Le chemin vers ce résultat fut si long et si dur et je peux dire que, maintenant, je suis totalement satisfait de notre performance !

Vous étiez intouchable ce week-end, quel est votre secret ? Pensez-vous que votre Evo X avait un avantage sur les R5 ?
AL : Les professionnels savent qu’une voiture de catégorie R5 sera toujours plus rapide qu’une N4. Beaucoup de monde que la vitesse max de notre N4 a été un avantage, mais nous ne roulions pas à la vitesse maximum ! Nous avons dépassé les 180km/h que quelques fois durant le rallye. J’ai « géré » pour gagner des spéciales avec moins de vitesse max, donc tout est une question de pilotage. Je le crois. Et laissons mes secrets rester des secrets 😉

Quels sont vos objectifs pour les prochains rallyes en ERC ? Allez-vous y participer ?
AL : Pour le moment, nous n’avons aucun programme pour le futur à cause de nos soucis financiers. Nous sommes toujours en recherche de sponsors et si nous en trouvons nous ferons d’autres rallyes ERC.

Quels sont vos objectifs pour le Rallye de Finlande 2015 ? Comment avez-vous eu l’opportunité d’y participer en Ford Fiesta RS WRC ?
AL : Le plan est de prendre un max de plaisir à faire ce rallye. Je suppose que ce sera mon premier et dernier départ au volant d’une WRC. Je ne vais pas gaspiller cette chance et tout faire pour rallier l’arrivée.
L’opportunité a été fournie par Michael Lepekhov qui a soutenu Evgeniy Novikov en WRC pendant de nombreuses années. Nous sommes en bons termes et Michael nous a offert la possibilité de prendre le départ en Finlande. Seulement un rallye, rien de plus.

3e au Jänner, 1er avant une sortie de route au Liepaja, 6e en Irlande, et maintenant premier en Estonie. Quel résultat pour votre saison 2015 en ERC ! Vous attendiez-vous à ça avant le début de la saison ?
AL : Pour une première sur les routes européennes ce n’est pas trop mal. Notre principal problème, notre manque d’expérience sur l’asphalte. Je suis bon sur la neige et la terre, mais à peine plus de 500kms d’expérience sur asphalte à l’heure actuelle. Cette saison, peu de pilotes rapides sont engagés en ERC, et donc cela gonfle nos résultats qui ne sont pas si bons, d’habitude, enfin je pense.

Avez-vous des plans pour la saison 2016 ?
AL : Non, …

Quels sont vos rêves pour le futur ? Peut-être devenir le premier pilote russe à remporter l’ERC… ou gagner un rallye en WRC ?
AL : Je ne suis plus assez jeune pour avoir de doux rêves. Nous avons désespérément besoin de sponsors pour allez plus loin… sans cela, rien ne va.

A la fin de la saison 2014 et au début de cette saison, votre livrée était « We Want Peace », un message au sujet de la crise ukrainienne. Pensez-vous que le sport, et plus précisément le rallye, peut amener la paix ?
AL : Bien sûr que non. Mon copilote, Eugene Chervonenko, est une personnalité politique en Ukraine, c’était donc son idée.

Eugene Chervonenko - Lukyanuk - ERC

The interview for english speakers :

Le Mag Sport Auto : What’s your feeling after your first victory in ERC ?
Alexey Lukyanuk : It’s a feeling of pure joy! The way to this result was so long and hard and now I’m 100% satisfyed with our performance!

You was untouchable this week-end, what’s your secret ? Do you think that your Evo X had an advantage over the R5 ?
AL : Professionals know, that R5 cars anyway faster than N4. A lot of words said about higher top speed for N4 cars, but the thing is we are not driving at top speed! We reached 180+ only few times and I managed to win stages with even lower max speed. So its all about driving, I beleive. And let my secrets stay secrets! 😉

What are your goals for the next ERC rallies ? Do you take the start of them ?
AL : For this moment we don’t have any programm due to financial problems. We are in search for sponsorship, and if we will have success we’ll to join ERC again.

What are your aims for Neste Oil Rally Finland 2015? How did you get the opportunity to take the start with a Ford Fiesta RS WRC ?
AL : The main plan – to have fun! I suppose its my first and last start with WRC car, so I will not waist this chance just for crawling to the finish!
This opportunity was provided by Michael Lepekhov, who supported Evgeniy Novikov in WRC for many years. We are in a good relations and Michael offered us to start in Finland. Only one rally, nothing more.

3th at Jänner Rally, 1st before your accident at Liepaja, 6th in Ireland and now 1st in Estonia. What a good result for your 2015 season in ERC ! Did you expect that before the start of the season ?
AL : For the first time in European stages it’s not bad. Main problem – lack of experience on tarmac, I’m good on snow and gravel, but have no more than 500km on asphalt to this moment. This season not so many fast drivers take part in ERC, so generaly our results not that big, I think.

Have you got some plans for 2016 ?
AL : No…

What are your dreams for the future, maybe to becorme the first russian driver to win ERC… or a WRC rally ?;)
AL : I’m not so young to have pink dreams. We desperately need good support to move forward… Without it nothing works.

At the end of 2014 and at the beginning of this season, your livery was “We Want Peace”. A message about Ukrainian Crisis. Do you think that sport, and especially rallying, can bring peace ?
AL : Of course I dont. My codriver Eugene Chervonenko is a political person in Ukraine, so it was his idea.

Eugene Chervonenko - Lukyanuk - ERC

Un grand merci à Alexey Lukyanuk d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! En lui souhaitant le maximum de réussite au rallye de Finlande et pour la suite.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR