Le Mag Sport Auto

ERC, Kajetanowicz presque titré

ERC Kajetanowicz

Après son premier titre ERC l’an passé, Kajetan Kajetanowicz est quasiment assuré d’obtenir un second titre consécutif de champion d’Europe des Rallyes.

Kajetanowicz, bientôt double champion ERC.

En obtenant une victoire à domicile au Rajd Rzeszowski, Kajetan Kajetanowicz (champion ERC en titre) a frappé un grand coup dans la course au titre 2016. Alexey Lukyanuk, son seul concurrent au titre, était absent sur la manche polonaise et a ainsi vu ses chances de titre s’éloigner très fortement. Le russe paye son erreur en Estonie et offre un tapis rouge au polonais. « Kajto » a réalisé un très beau Rajd Rzeszowski en dominant Bryan Bouffier et le champion de Pologne des Rallyes 2015, Lukasz Habaj. Ce dernier est parti à la faute dès la deuxième spéciale et a passé le reste du rallye à attaquer très fort pour remonter au 4e rang. Il échoue de peu derrière Grzegorz Grzyb. Chuchala, le polonais volant archi leader de l’ERC-2, termine 7e au général et premier de sa catégorie. Et lui est assuré d’être titré dans sa catégorie.

Pour Kajetanowicz, qui n’avait pas encore remporté un seul rallye cette saison, le titre peut être décroché dès la prochaine manche, au Barum Czech Rally Zlin 2016 ! Si Lukyanuk est engagé, contrairement au leader du championnat à l’heure actuelle, tout pourra se jouer en République Tchèque. Malgré les deux manches à disputer après (Lettonie et Chypre), le polonais peut décrocher un second titre consécutif dans deux cas :
– Il participe au Barum et marque deux points de plus que Lukyanuk
– Il ne participe pas au Barum mais Lukyanuk ne marque aucun point.

C’est donc le 28 Août prochain que Kajetanowicz peut décrocher son deuxième sacre en ERC. De quoi récompenser une saison intelligente et régulière mais qui manquait cruellement de concurrents. Lukyanuk sort encore trop. Ralfs Sirmacis, révélation de l’année en ERC, n’avait pas assez de budget pour rouler sur toute la saison. Il lui manque d’ailleurs 40.000€ pour aller au Barum. Enfin, Peugeot et Skoda ne sont plus engagés dans le championnat européen des rallyes, de ce fait pas de pilotes officiels comme Craig Breen capables de jouer le titre. Dommage. Quoi qu’il en soit, le rendez-vous est pris !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR