Le Mag Sport Auto

ERC, Kopecky devancé par Lukyanuk au Barum

ERC, Kopecky devancé par Lukyanuk au Barum

Et si Alexey Lukyanuk était le premier pilote à réussir à battre Jan Kopecky à la régulière depuis 2009 ? Après la première journée du Barum Czech Rally Zlin 2018, le russe possède une belle avance sur le tchèque. Néanmoins, le pilote Skoda Motorsport a crevé trois fois aujourd’hui… La sixième manche de l’ERC 2018 est très disputée et pleine de surprises sous une pluie tchèque qui rend les routes très piégeuses.

Une Ford en tête du Barum Czech Rally Zlin !

Depuis 2009, une seule voiture a su battre les Skoda au Barum Czech Rally Zlin, c’était la Mini Cooper S2000 1.6T de Vaclav Pech Jr et c’était en 2014. Mais, cette année, Alexey Lukyanuk pourrait à nouveau réussir cet exploit. En effet, après la première journée de course, le russe est en tête avec 16s8 d’avance sur le maître tchèque des rallyes, Jan Kopecky. Un double exploit qui met aussi le russe en très bonne position pour le championnat. Néanmoins, on peut compter sur Kopecky pour tout donner demain. Déjà le week-end passé, le tchèque avait fait une superbe remontée au Rallye d’Allemagne après sa crevaison dans Panzerplatte. Et, aujourd’hui, le pilote Skoda a crevé trois fois !

Derrière, c’est déjà l’hécatombe. Norbert Herczig, qui faisait une belle remontée après une 94e place (à cause d’une touchette et d’une crevaison) dans la SSS d’hier, a dû abandonner dans l’ES5. Pire encore, Vaclav Pech Jr a dû renoncer sur casse mécanique dès l’ES3 ! Rhys Yates est sorti dans l’ES4 et Roman Odložilík a abandonné dans la même spéciale. Hermann Neubauer, alors en lutte pour le top 10, a abandonné sur casse mécanique dans l’ES6. Au total, ce sont 38 pilotes qui ont déjà dû renoncer !

Troisième, Nikolay Gryazin a fait un très beau début de rallye. Le russe a, cependant, perdu sa deuxième place dans l’ultime spéciale en concédant 16s1 à Kopecky. Dani Sordo a connu deux crevaisons (sans trop de conséquences) et un tête-à-queue. Pour sa première en République Tchèque et avec la Hyundai i20 R5, l’espagnol se classe quatrième à 50s de Lukyanuk.

Miroslav Jakeš limite la casse et se place au cinquième rang, juste devant son compatriote Filip Mareš. Fabian Kreim a quelques difficultés sur l’asphalte tchèque et se classe septième à 1min44 du leader. Chris Ingram s’est fait peur dès ce matin avec une sortie, heureusement sans conséquence, mais aura eu du mal à retrouver la confiance. Le jeune espoir anglais est neuvième juste devant Bruno Magalhaes qui voit ses chances de titre s’envoler au fur et à mesure des spéciales. Laurent Pellier est le premier français, à plus de 3 minutes. C’est aussi la troisième et dernière non-Skoda a trusté le top 15 !

En ERC Junior, pas de surprise, Mārtiņš Sesks est en tête. Il devance Simon Wagner et Tom Kristensson.

Rendez-vous ce dimanche pour la dernière journée du Barum Czech Rally Zlin, 6e manche de l’ERC 2018. Alexey Lukyanuk arrivera-t-il à contenir Jan Kopecky ? La réponse demain après midi !

ERC : Dani Sordo à l’assaut du Barum Rally Zlin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR