Le Mag Sport Auto

ERC, Kopecky solide leader au Barum

ERC, Kopecky solide leader au Barum

Si on s’attendait à une bagarre à trois, les adversaires russes de Jan Kopecky ont tous perdu gros suite à des mésaventures mécaniques. Au final, le héros local est largement en tête du Barum Czech Rally Zlin. Chris Ingram et Filip Mares complètent le podium. Demain, Nikolay Gryazin n’aura qu’une envie : tout faire pour remonter sur le podium de la sixième manche de l’ERC 2019 !

ERC : Barum Czech Rally Zlin, KO technique pour les russes face à Kopecky.

Hier soir, lors de la traditionnelle SSS d’ouverture à Zlin, Jan Kopecky avait su montrer à Nikolay Gryazin et Alexey Lukyanuk qu’il allait tout donner pour triompher à domicile. Dans l’ES2, ce matin, Alexey Lukyanuk frappait le premier avec un meilleur temps. Dans l’ES3, c’est son compatriote Nikolay Gryazin qui était le plus rapide et qui en profitait pour passer en tête du rallye. Mais, dans l’ES4, une crevaison repoussait Gryazin de la course à la victoire. Désormais, c’est un duel entre Lukyanuk et Kopecky qui s’annonçait sur les routes rapides et piégeuses du Barum. Dans l’ES5, dernière spéciale de la première boucle, Kopecky revenait à 4 dixièmes de Lukyanuk ! Mais, le tchèque reprenait la tête de sa manche ERC à domicile dès l’ES6. Dans la spéciale suivante, Chris Ingram, alors 3e perdait de précieuses secondes en heurtant une pierre. Dans l’ES8, Lukyanuk crevait. Le russe décidait de continuer malgré cette avarie. Mais, à l’arrivée, la sentence tombe : suspension cassée. Abandon pour le russe ! C’est sûrement le tournant du championnat ERC 2019.

Ainsi, à l’issue de la première journée de course et des 9 spéciales qu’elle proposait (8 aujourd’hui), Jan Kopecky est solidement en tête du Barum Czech Rally Zlin. Le pilote Skoda Motorsport possède plus de 57 secondes d’avance sur son dauphin, Chris Ingram. Le britannique a connu des fortunes diverses aujourd’hui mais profite des déboires des autres pour s’offrir une très belle seconde place au général. Il devance de 3s8 le tchèque Filip Mares. Triplé de Skoda Fabia R5 devant la Ford Fiesta R5 de Vaclav Pech Jr. Tomas Kostka complète le top 5. Nikolay Gryazin, 21e après sa crevaison, est déjà revenu à la septième place. Toujours dans les trois plus rapides, le russe est tout proche de la sixième place de Marijan Griebel et possède déjà 8s4 d’avance sur Jaromir Tarabus, parti en tonneaux lors des essais.

Simon Wagner et Lukasz Habaj, premier vainqueur de la saison 2019 de l’ERC, complètent le top 10. Le polonais aurait pu même abandonner aujourd’hui après un accident dans l’ES7.

En ERC2, Andrea Nucita est en tête devant Juan Carlos Alonso. Du côté de l’ERC3, l’espagnol Efren Llarena surprend tout le monde et est en tête devant le français Jean-Baptiste Franceschi. Sindre Furuseth complète le podium de la catégorie. Mais, il reste sous la menace de Ken Torn et Erik Cais. A noter la huitième place de l’américain du WRC-2, Sean Johnston.

Rendez-vous demain pour les 6 dernières spéciales du Barum Czech Rally Zlin, 6e manche de l’ERC. Jan Kopecky redoute clairement une crevaison et devra osciller entre gérer son avance et éviter de crever. Nikolay Gryazin arrivera-t-il à accrocher un podium ? La réponse demain soir !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR