Le Mag Sport Auto

ERC, le renouveau du championnat européen dès le Rallye des Açores ?

ERC Rallye Açores 2018

Déjà en Championnat de France des Rallyes Asphalte, le plateau s’annonce très intéressant pour la saison 2018. La tendance d’un bon cru 2018 se confirme quand on regarde du côté de l’ERC. Le Championnat d’Europe des Rallyes retrouve des couleurs et accueillera 33 R5 pour son premier rallye de la saison 2018 ! Certes, le Rallye des Açores attire toujours du monde, mais vous allez voir que de nombreux pilotes ont prévu de rouler en ERC cette saison !

Vers un retour en force de l’ERC ?

Depuis sa fusion avec l’IRC, l’aura de l’ERC diminuait d’année en année. 2017 fut la pire année avec deux candidats réguliers pour le titre : Kajetan Kajetanowicz et Alexey Lukyanuk. Certains rallyes accueillaient une petite dizaine de R5 dont 2 ou 3 candidats sérieux à la victoire et au championnat. La défection de trois épreuves majeures (Circuit of Ireland, Ypres et le Rallye d’Estonie) n’a pas aidé ! Cette année, ça devrait changer, et les plateaux devraient être plus importants tout au long de la saison !

D’une part, Kajetan Kajetanowicz ne sera plus là. Le polonais rêve de WRC-2 et essaye de monter un programme partiel. D’autre part, pas mal de pilotes ré-évaluent leur positionnement à l’international. Le WRC-2 ne fait plus autant rêver, la faute à des constructeurs trop présents, et le ratio coûts/visibilité devient moins intéressant. De ce fait, l’ERC offre une belle opportunité de rouler à l’international et de relever un défi plus corsé qu’un championnat national.

Ainsi, cette année, de nombreux pilotes vont se lancer en ERC pour un programme partiel ou complet :

  • Fredrik Åhlin (vice champion britannique des rallyes 2017).
  • Marijan Griebel, qui fera un double programme championnat d’Allemagne des Rallyes + une bonne partie de l’ERC 2018.
  • Łukasz Habaj, pour sa troisième saison en Championnat Européen des Rallyes, il tentera de faire mieux que sa 10e place en 2017 et souhaite marcher sur les pas d’un certain Kajetanowicz.
  • Chris Ingram (champion ERC Junior 2017) qui a signé pour toute la saison avec Toksport et 11°.
  • Martin Koči, soutenu par Skoda Slovaquie et qui fera un double programme championnat national/ERC. Lui aussi vise le titre en U28.
  • Fabian Kreim, soutenu par Skoda Allemagne il tentera de décrocher le titre en ERC U28.
  • Frank Tore Larsen, passe du championnat national à l’ERC cette saison.
  • Hermann Neubauer, le champion d’Autriche des rallyes 2016 passe du championnat national au championnat européen.
  • Paulo Nobre, gentleman driver et ancien pilote officiel Mini en WRC.
  • Laurent Pellier, pilote Peugeot Sport fera ses débuts en R5 et disputera 6 des 8 rallyes de la saison.
  • Hubert Ptaszek, passe du WRC-2 à l’ERC avec l’intention de faire des résultats solides.
  • Rhys Yates (jeune talent britannique à suivre).

Bien sûr, il ne faut pas oublier le grand favori cette saison : Alexey Lukyanuk ! Le russe est de retour avec de nouveaux partenaires. Il disputera l’ERC, avec l’objectif de décrocher le titre, mais aussi le championnat tchèque des rallyes ! Bruno Magalhaes, vainqueur aux Açores l’an dernier, a bien l’intention de jouer le titre aussi.

Enfin, il faudra également compter sur les « piges » de certains pilotes comme Pierre-Louis Loubet, Tamara Molinaro, Mads Ostberg peut-être, Jourdan Serderidis à l’Acropole et d’autres pilotes nationaux sur chaque manche de cette saison 2018 qui s’annonce riche et disputée !

Rendez-vous ce week-end pour le premier rallye de la saison 2018 de l’ERC, le Rallye des Açores au Portugal !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR