Le Mag Sport Auto

ERC, Lukyanuk en tête du Rallye des Açores

ERC Lukyanuk Azores Rallye

Cette première journée (étalée sur deux jours en fait) du Rallye des Açores 2018, a réservé quelques surprises. Pas sur la tête de course, mais au niveau des outsiders. Si, Alexey Lukyanuk est logiquement en tête, Chris Ingram surprend pour son premier rallye au volant de la Skoda Fabia R5 et vire en tête de la catégorie ERC U28 !

Lukyanuk leader, Ingram surprise du premier rallye ERC 2018 !

Alexey Lukyanuk s’est fait peur hier soir, dans l’ES2, mais depuis ça roule pour le russe. Il pointe logiquement en tête du Rallye des Açores, première manche de la saison 2018 de l’ERC. Derrière lui, on retrouve Ricardo Moura (+21s8) et Bruno Magalhaes (+32s4). Le vainqueur de l’an dernier a cravaché dur cette après midi pour remonter sur le podium. Il s’est d’ailleurs offert les deux dernières spéciales.

Quatrième, Chris Ingram est à la lutte avec Martin Koci pour cette position. Pour son premier rallye au volant d’une R5, le britannique épate ! Sixième, Fredrik Ahlin est relégué à plus d’une minute trente de Lukyanuk. Rhys Yates, Frank Tore Larsen et Luis Rego complètent le top 10 derrière la DS3 R5 de Bernardo Sousa.

Du côté des surprises, plus mauvaises, début de rallye compliqué pour les pilotes allemands. Marijan Griebel est 17e à plus de 3mins30 juste devant son compatriote Fabian Kreim. Le pilote Skoda a crevé dans l’ES6 et n’arrive pas à trouver la confiance dans son pilotage. Le gentleman driver Albert von Thurn und Taxis a dû abandonner après l’ES6 suite à un tonneau affectant son arceau de sécurité.

Pour son premier rallye en ERC avec une R5, Tamara Molinaro pointe au 21e rang à plus de 7 minutes de Lukyanuk. Quant à Paulo Nobre, il est 27e à plus de 9 minutes.

Au rang des abandons, on notera les pannes mécaniques des français Laurent Pellier et Pierre-Louis Loubet. De même, Hubert Ptaszek a raté un point de contrôle après l’ES3. Enfin, Hermann Neubauer et Jaroslaw Kołtun sont partis à la faute, respectivement dans l’ES2 et l’ES6.

A noter, l’ultime spéciale du jour a été interrompue par l’accident de Tomasz Kasperczyk, avant de reprendre puis d’être abrégée après la sortie de Miguel Correia.

Rendez-vous demain pour les six dernières spéciales du Rallye des Açores 2018. Il faudra attendre demain soir avant de savoir si Alexey Lukyanuk arrivera à rallier l’arrivée en tant que vainqueur de la première manche de l’ERC 2018.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR